Expulsée de son logement, une septuagénaire vit dans sa voiture

Par Suzanne Durand
27 juillet 2019 Mis à jour: 27 juillet 2019

Myriam, 75 ans, expulsée de son logement après le décès de son compagnon, vit depuis début juillet dans sa voiture sur l’île de Ré.

D’après France Bleu La Rochelle, à Ars-en-Ré sur l’île de Ré, en Charente-Maritime, une septuagénaire vit depuis 25 jours dans sa voiture. Myriam qui a été expulsée de son logement a vécu chez une amie pendant quelques temps. Puis, elle a dû quitter les lieux car la maison est louée tout l’été.

Depuis, Myriam stationne en face d’un camping à quelques mètres de la mer. Elle dort sur le siège conducteur avec son chat pour unique compagnon.

« Depuis que je vis dans ma voiture, j’ai de l’œdème sur les jambes, je n’arrive presque plus à marcher », confie-t-elle à France Bleu. « Mais ce n’est pas une vie. J’en ai marre ».

Sans domicile, elle perçoit une retraite de 1 239 euros par mois. Les assistantes sociales lui ont déjà proposé un logement à La Rochelle pour un loyer d’un montant de 400 € par mois. Mais elle l’a refusé parce qu’elle le trouvait « trop petit ».

Jean-Louis Olivier, le maire d’Ars-en-Ré, déplore ce refus. Il considère avoir déjà fait « beaucoup de choses pour elle. On s’occupe de son dossier depuis longtemps, on a déménagé ses meubles qu’on a même entreposés ».

Mais Myriam refuse de quitter son île, où elle vit depuis maintenant trente ans.  « Je veux rester à Ars, donc je couche dans ma voiture ».

RECOMMANDÉ