Une famille entend aux nouvelles locales l’histoire d’un bébé abandonné à la clinique et reçoit un appel de l’agence d’adoption – « Il était à nous»

11 février 2019 Mis à jour: 11 juillet 2019

Quand une femme de l’Oklahoma a appris aux nouvelles qu’un bébé avait été abandonné, elle a demandé à son mari s’il pensait que ce bébé était celui qu’ils devaient adopter. « J’en doute », avait-il répondu. 

Pour répondre à leur désir d’adoption, ils avaient contacté une agence.

Ils ne savaient pas ce qui allait se passer quand on leur a dit de se rendre à l’agence d’adoption dès que possible. Y avait-il une insuffisance d’information pour compléter leur demande ?

En novembre 2015, Amy et Todd prévoyaient se rendre à un chalet avec leurs enfants pour la Thanksgiving, et ils venaient de déménager de Pittsburgh à Tulsa le mois précédent.

Après avoir reçu un appel de l’agence d’adoption, Amy a décidé d’y aller seule et de laisser Todd et les enfants terminer les préparatifs.

Avant son départ, Todd lui a raconté avoir vu un reportage sur un bébé qui avait été déposé dans un établissement de soins local avec le cordon ombilical encore attaché, car sa mère était sans-abri et ne pouvait pas s’occuper de lui.

« C’est la chose la plus triste de tous les temps. Penses-tu que c’est notre bébé ? », a-t-elle demandé à Todd.

« J’en doute. Il est probablement très malade », a répondu Todd.

Mais une surprise attendait Amy quand elle est arrivée à l’agence.

Le personnel de l’agence lui a montré un reportage sur le bébé dont Todd lui avait parlé et lui a dit : « Vous n’avez plus de paperasse à signer. Il vous attend à l’USIN. Il est à vous. »

« Il n’y a pas de mots pour décrire toutes les émotions que j’ai ressenties à ce moment-là », a écrit Amy dans son récit, rapporté par Love What Matters.

« Oh, il était à nous. Au moment où je l’ai vu, j’ai su qu’il était à nous, oui… certainement », a déclaré Amy à News On 6.

« La façon dont les choses se sont passées, le timing, l’agence… cela ne pouvait pas s’appeler autrement qu’une ‘bénédiction’ de Dieu », a ajouté Todd.

Un an plus tard, Amy et Todd ont officiellement adopté le bébé, appelé « W », le 11 novembre 2016, ils ont célébré ce petit « bébé garçon inconnu » comme un membre de leur famille.

Le couple a déclaré que l’histoire de W avait aidé de nombreux enfants qui avaient besoin d’être placés.

« Son histoire a déjà aidé tellement de personnes que nous ne connaissons même pas », a déclaré Todd.

Apparemment, lorsque d’autres femmes enceintes qui n’ont pas pu prendre soin de leur bébé ont entendu parler de l’histoire de W, elles ont laissé leurs nouveau-nés aux mains de la loi.

En vertu de la loi Safe Haven de l’Oklahoma, les mères biologiques sont autorisées à laisser leur nouveau-né à une caserne de pompiers, à un service de police ou à un hôpital sans être poursuivies.

Le couple a déjà sept enfants. Amy a déclaré aux gens que W était le complément idéal à leur famille.

« Nous l’appelons la petite tornade. Il est juste un petit garçon courageux », dit-elle. « Il est plein de vie et heureux. C’est un petit garçon très sain et heureux. Il a très bien fait ses débuts dans la vie. »

Elle est également reconnaissante envers la mère biologique de W.

« Je suis juste reconnaissante pour elle. Elle nous a fait un cadeau parfait », a déclaré Amy. « Il est une très grande bénédiction pour notre famille. »

Plus de mises à jour de W sont disponibles sur la page Facebook Through My Eyes.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Il devient père à l’âge de 23 ans…
et grand-père une semaine plus tard !

RECOMMANDÉ