Fauci en 2020 : « Les masques des pharmacies ne sont pas vraiment efficaces contre le virus du PCC »

Par Zachary Stieber
4 juin 2021
Mis à jour: 4 juin 2021

Un haut conseiller médical américain sous les administrations Trump et Biden a déclaré à une femme, début 2020, que les masques que l’on achète en pharmacie sont peu efficaces contre le virus qui cause le Covid-19.

« Le masque typique que vous achetez en pharmacie n’est pas vraiment efficace pour empêcher l’entrée du virus, qui est assez petit pour passer à travers le matériau », a déclaré le Dr Anthony Fauci, qui dirige depuis longtemps l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, à la femme en question dans un courriel daté du 5 février 2020.

Le Covid-19 est une maladie causée par le virus du PCC (virus du Parti communiste chinois).

Le Dr Fauci a également dit à la femme, Sylvia Burwell, que les masques « sont en fait destinés aux personnes infectées pour les empêcher de transmettre l’infection aux personnes qui ne sont pas infectées, et non pour protéger contre une infection les personnes non infectées ».

« Je ne vous recommande pas de porter un masque, d’autant plus que vous vous rendez dans un endroit à risque très faible. Votre instinct est correct, l’argent est mieux dépensé dans les contre-mesures médicales telles que les diagnostics et les vaccins », a-t-il ajouté.

Cet e-mail est l’un des milliers d’e-mails obtenus par BuzzFeed News dans le cadre d’une demande au titre de la loi sur la liberté d’information. Le média a publié les e-mails en ligne. L’agence dirigée par le Dr Fauci n’a pas répondu à une demande de commentaires.

D’autres messages portaient également sur les masques.

Toujours en février 2020, M. Fauci a déclaré à un journaliste grec que « la grande majorité des personnes en dehors de la Chine n’ont pas besoin de porter un masque », ajoutant : « Un masque est plus approprié pour une personne infectée que pour les personnes qui essaient de se protéger contre l’infection. »

Dans plusieurs courriels, M. Fauci a indiqué que les travailleurs de la santé devraient porter des masques N95, qui sont bien meilleurs que les masques ordinaires.

Antoine Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et conseiller médical en chef du président, témoigne lors d’une audience du House Select Subcommittee on the Coronavirus Crisis, le 15 avril 2021 au Capitole à Washington, DC. (Amr Alfiky-Pool/Getty Images)

« La transmission est similaire à celle de la grippe : gouttelettes respiratoires, et probablement un peu plus par transmission aéroportée qu’avec la grippe. Les gens peuvent transmettre même s’ils sont asymptomatiques », a-t-il déclaré à Robert Geller, vice-président du FHN Family Healthcare Center dans l’Illinois, le 1er mars.

Toutefois, pas plus tard que le 16 avril, il a déclaré à un hôpital qu’il ne devrait pas exiger que les travailleurs portent des masques.

« Je maintiendrais une politique ‘volontaire’, mais j’encouragerais les employés à les porter », a-t-il déclaré.

Environ deux semaines auparavant, il avait dit à quelqu’un d’autre que « le port universel des masques [était] peut-être la solution la plus pratique ».

Le 3 avril, M. Fauci et d’autres fonctionnaires fédéraux sont revenus sur les recommandations antérieures et ont recommandé au grand public de porter des masques lorsque les gens quittent leur domicile.

Ils ont déclaré que ce changement était dû à de nouvelles recherches qui indiquaient qu’une partie importante des patients atteints du Covid-19 ne présentaient pas de symptômes mais pouvaient tout de même transmettre le virus du PCC.

Le Dr Fauci a déclaré plus tard qu’il avait dit aux Américains de ne pas porter de masques en général au début de 2020 parce qu’il y avait un manque d’approvisionnement à ce moment-là.

« Nous étions préoccupés par le fait que la communauté de la santé publique, et de nombreuses personnes le disaient, était préoccupée par le fait que c’était à un moment où les équipements de protection individuelle, y compris les masques N95 et les masques chirurgicaux, étaient en très faible quantité », a-t-il déclaré au site Internet d’information financière TheStreet.

« Et nous voulions nous assurer que les personnes, à savoir les travailleurs de la santé, qui étaient assez courageux pour se mettre en danger, pour prendre soin de personnes qui, vous le savez, étaient infectées par le coronavirus et le danger qu’elles soient infectées. » [sic]

Plus tôt cette année, le Dr Fauci a défendu les commentaires qu’il a faits en mars 2020, notamment en disant aux Américains qu’ils « ne devraient pas se promener en portant un masque ». Il a déclaré que les responsables avaient été informés d’une pénurie de masques et que « si nous recommandions des masques, les prestataires de soins de santé qui se mettent en danger chaque jour n’en auraient pas assez ».

Les courriels ont déclenché de nouvelles critiques à l’encontre de M. Fauci, membre éminent de la White House Coronavirus Task Force de l’ancien président Donald Trump et l’un des principaux conseillers médicaux du président Joe Biden.

Certains responsables ont demandé qu’Anthony Fauci fasse l’objet d’une enquête sur le financement par son agence d’un laboratoire chinois situé à proximité du lieu où le Covid-19 a été identifié pour la première fois. Le sénateur Rand Paul (Parti républicain, Kentucky) a déclaré que le Dr Fauci devrait être licencié en raison de ce qui a été montré dans les messages.

En outre, un groupe de surveillance, cherche à obtenir d’autres courriels d’Anthony Fauci à la suite de la publication de ces messages.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ