Une femme a attrapé un poisson inhabituel avec 2 bouches dans le nord de l’État de New York

Par Jack Phillips
23 août 2019 Mis à jour: 24 août 2019

Une femme a fait ce que certaines personnes ont décrit comme une prise unique dans sa vie après avoir remonté un poisson qui possède deux bouches.

Debbie Geddes, du nord de l’État de New York, a dit qu’elle avait attrapé ce poisson unique pendant qu’elle pêchait sur le lac Champlain.

« Quand ce poisson a mordu, j’avais l’impression d’avoir un bon poisson », a-t-elle dit à Fox News. « J’ai dit : ‘J’espère que c’est aussi grand que ça en a l’air !’ Quand on l’a mis dans le bateau, je n’arrivais pas à croire ce que je voyais ! Deux bouches ! Et pourtant, ce poisson était en bonne santé et prospère ! Plutôt incroyable ! »

Debbie dit qu’ils ont pris des photos du poisson et l’ont relâché dans le lac, qui borde l’État du Vermont et la province canadienne du Québec.

« Elle n’était pas convaincue que quelqu’un se soucierait de sa prise », a déclaré son collègue Adam Facteau à Fox News. Il a alors posté une photo du poisson. « Je savais que ce serait populaire », explique-t-il.

La photo a ensuite été publiée de nouveau sur la page Facebook de Knotty Boys Fishing avant d’être partagée des milliers de fois.

« Je n’arrive pas à croire toute l’attention qu’on m’a accordée », a déclaré Debbie à Fox. « Les réponses/théories du public sont pour le moins intéressantes – personnellement, je pense que [sa malformation] a été causée par une blessure antérieure, très probablement par un autre pêcheur. »

Sur Facebook, certains affirment que les deux « bouches » du poisson pourraient avoir été causées par la pollution ou même les radiations nucléaires de l’usine de Fukushima au Japon.

« Eh bien, je pense que tout le monde a une opinion, ce qui rend la discussion intéressante », a ajouté Adam Facteau au sujet des théories, en disant qu’il n’était pas sûr que ce soit une blessure.

« Bien sûr, c’est possible. Peut-être », a-t-il ajouté. « Cependant, le lac Champlain est également connu pour être un dépotoir d’eaux usées du Canada et du Vermont. En plus, beaucoup de ces poissons sont coincés là. »

« Serait-ce possible ? Je n’en suis pas sûr », a-t-il expliqué. « Quoi qu’il en soit, c’est une prise rare dans une vie et il y a beaucoup d’opinions à ce sujet. »

En approfondissant, Adam Facteau a dit à MyNBC5 qu’il a reçu des messages du monde entier. Le journal télévisé a rapporté qu’il n’y a pas encore eu de réponse confirmée pour cette bizarrerie.

Pour ceux qui souhaiteraient remonter ce même poisson, Debbie a simplement donné un petit conseil : « Bonne chance. »

RECOMMANDÉ