Une femme a besoin d’un nouveau rein. Mais en apprenant qui est le donneur, il lui est difficile de l’accepter

Par Li Yen
28 juillet 2019 Mis à jour: 28 juillet 2019

Si vous semez des graines de bonté, vous récolterez la bonté. Ingeborg McIntosh, de Phoenix, en Arizona, est une femme incroyable qui s’est occupée de plus de 120 enfants en qualité de famille d’accueil au cours de sa vie. Après qu’Ingeborg McIntosh a reçu un diagnostic de maladie rénale, elle avait désespérément besoin d’une greffe de rein. Finalement, son fils adoptif s’est présenté pour lui donner la vie.

Mais quand Ingeborg McIntosh a su que le donneur potentiel était son fils adoptif, Jordan McIntosh, elle n’a pas voulu l’accepter et lui a donné de nombreuses chances de se rétracter.

Jordan a été ramené chez elle peu après sa naissance. Dès le début, Ingeborg McIntosh a senti un lien immédiat avec lui, le désignant comme « un coup de foudre ».

Ingeborg McIntosh voulait l’adopter, mais sa mère biologique voulait qu’il soit élevé par une famille biraciale ou une famille afro-américaine. Cependant, Ingeborg McIntosh aimait sincèrement Jordan ; elle voulait l’élever comme son propre enfant, et quand Jordan a eu 4 ans, l’adoption fut finalisée.

« Quoi qu’il pût arriver, il faisait partie de la famille », a dit Ingeborg McIntosh à KPHO.

Plus de 20 ans se sont écoulés avant qu’Ingeborg McIntosh ne reçoive, à l’été 2013, un diagnostic d’insuffisance rénale polykystique. Les médecins lui ont dit qu’une greffe de rein était nécessaire.

Ingeborg McIntosh ne savait pas que Jordan McIntosh avait pris lui-même la responsabilité de savoir s’il pouvait être un donneur. Les résultats s’avéraient positifs.

À l’approche de la Fête des Mères, Jordan McIntosh a annoncé la nouvelle à Ingeborg McIntosh – il lui offrait le cadeau le plus précieux qui soit : un nouveau rein.

Cependant, craignant pour la santé de Jordan McIntosh, la maman qui l’aimait ne voulait pas que son fils le fasse.

« Et je n’arrêtais pas de lui dire, jusqu’à presque l’heure de l’opération. Je disais : ‘Tu peux encore te rétracter’ », a partagé Ingeborg McIntosh. « Il disait : ‘Non Maman, je veux faire ça pour toi.’ »

Ingeborg McIntosh le persuada de renoncer à son plan. Mais Jordan McIntosh a insisté pour faire don d’un rein à sa mère, à qui il se sentait redevable.

« Après tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis enfant, je voulais juste lui rendre et lui montrer à quel point je l’apprécie », a dit Jordan McIntosh avec les larmes aux yeux. « J’ai vraiment le sentiment que c’était ma vocation dans la vie, je le crois », a-t-il ajouté. « J’espère pouvoir faire plus pour elle en vieillissant, mais pour l’instant, c’est le moins que je puisse faire. »

Jordan McIntosh n’a pas changé d’avis. Il a dit à Ingeborg McIntosh : « Tu m’as adopté et maintenant je veux faire ça pour toi. »

L’opération de transplantation a eu lieu et, heureusement, l’opération a réussi. « Je n’aurais pas pu demander un meilleur fils », a partagé Ingeborg McIntosh.

Illustration – Pixabay | chiisaihana20200

Ingeborg McIntosh a tant fait pour Jordan McIntosh, et maintenant il lui a rendu la pareille en lui offrant le cadeau par excellence pour la Fête des Mères – une seconde chance à la vie.

La gentillesse engendre la gentillesse – c’est vrai ! « Il se peut que ce soit immédiat, ou au bout de 27 ans, mais quelque chose de bien va vous arriver », a dit Jordan McIntosh.

La gratitude et l’amour de Jordan McIntosh pour sa mère sont indéniables. Ils disent que les actes sont plus éloquents que les mots, et si c’est vrai, alors ce que Jordan a fait en dit long.

Regardez ici la vidéo :

RECOMMANDÉ