Une femme ayant perdu un bébé de 5 semaines éprouve une véritable joie à l’arrivée d’un fils adoptif

15 mai 2019 Mis à jour: 15 mai 2019

Le cœur de Brittany King était lourd au moment où une infirmière a demandé : « Es-tu maman adoptive ? »

Les larmes coulant à flot sur ses joues, Brittany répondit : « Oui ! » Brittany a pleuré en traversant la pièce pour rencontrer son bébé adoptif, Wyatt.

« Il était là. Mon bébé », a écrit Brittany pour Love What Matters. « Il était parfait. » C’était le moment que Brittany attendait depuis sept ans, après avoir lutté contre l’infertilité.

En novembre 2013, Brittany était enfin enceinte de « Boston, un petit miracle ». Malheureusement, Brittany et son mari, Tyler, ont été brisés lorsqu’ils ont appris que Boston avait cessé de grandir au cours d’une échographie de la douzième semaine.

Juste au moment où Brittany tournait cette page difficile de sa vie, et pendant une période où elle ne cherchait pas de traitement, un miracle s’est produit.

En avril 2015, Brittany était à nouveau enceinte ! Cependant, au cours d’une échographie de la vingtième semaine, le radiologue et le médecin ont détecté quelque chose qui clochait avec son bébé à naître, déjà nommé Max Carter King.

« Le médecin a alors expliqué que notre petit garçon avait du liquide dans le cerveau et que son développement cérébral était très faible, voire inexistant. Il présentait un pied-bot et son cœur était incliné », a partagé Brittany.

À 34 semaines de gestation, le 17 novembre 2015, Max est né par césarienne à l’hôpital de l’Université de l’Utah.

« Chaque jour que nous avons eu avec Max était une bénédiction, mais nos jours avec lui étaient peu nombreux », écrivait Brittany. Tragiquement, Max a succombé à une infection qui s’est développée à cause du shunt inséré pour aider à libérer le liquide dans sa tête.

Aussi triste que cela soit, dans les premières heures du 23 décembre 2015, Brittany et Tyler ont fait leurs derniers adieux à Max après avoir passé seulement 5 semaines avec lui.

« Les infirmières ont enlevé le tube respiratoire de Max. » Bientôt, ses respirations devinrent laborieuses, et Tyler lui caressa la joue. « Il a battu tous les obstacles et a respiré pour nous pendant que nous le tenions près de nous », écrivait Brittany.

Alors que Brittany tenait Max dans ses bras et que Tyler les enlaçait tous les deux, « Max, le miracle » qui a « apporté une lumière dans nos vies », leur a offert un bref sourire une dernière fois avant de prendre son dernier souffle.

« Il était et continue d’être le plus beau cadeau de notre vie », écrivait Brittany. « C’est notre ange gardien. »

Dans les années qui ont suivi, Brittany a connu deux fausses couches – la vie de Todd et Faith a pris fin avant le premier trimestre.

« Grâce à des tests génétiques, nous avons découvert que je portais une translocation équilibrée des chromosomes 5 et 18. C’est la cause de la mort de nos adorables petits bébés entre 9 et 10 semaines », explique Brittany.

« Alors, à ce moment-là, nous avons décidé d’arrêter d’essayer de concevoir et de commencer à envisager l’adoption. »

Juste au moment où Brittany se sentait désespérée, elle a reçu un appel d’un ami de la famille le jour de la fête des mères 2018. Son amie a dit qu’elle avait une nièce qui avait l’intention de donner son bébé à naître en adoption.

Une dizaine de minutes plus tard, la jeune mère est arrivée chez Brittany.

« Nous nous sommes serrés l’une contre l’autre. Sa petite bosse appuyée contre mon ventre. J’ai résisté aux larmes », écrivait Brittany. « C’était comme si j’étais réunie avec une meilleure amie perdue de vue depuis longtemps, non, une sœur. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brittany King (@thisisstillagoodlife) le

Le 8 juillet 2018, le couple a reçu la bonne nouvelle que la jeune mère les avait choisis.

« Nous nous sommes jetées dans les bras l’une de l’autre, en pleurant et en riant. Nous nous sommes agenouillées pour remercier le Seigneur », se souvient Brittany.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brittany King (@thisisstillagoodlife) le

Le 6 septembre 2018, Brittany et sa belle-mère ont vu la jeune mère livrer Wyatt Kincaid King au monde.

« Dire que c’était incroyable, c’est un euphémisme. »

« Il donnait des coups de pieds et pleurait, et j’avais du mal à croire que ce n’était pas un rêve », a partagé Brittany.

Tandis que Brittany ouvrait les bras pour recevoir Wyatt, sa mère biologique chuchota : « Douce Maman, j’apporte cet enfant juste pour toi. Il guérira ce qui reste de ton cœur brisé. »

Deux jours plus tard, Brittany et Tyler ont ramené Wyatt à la maison.

Sur le chemin du retour, le couple s’est arrêté sur la tombe de Max.

Brittany tenait Wyatt dans ses bras alors qu’ils visitaient la pierre tombale de Max, et ce fut un « véritable moment de joie ».

« Nous avons la chance de savoir ce que l’on ressent lorsqu’on tient un enfant biologique et un enfant adopté », a écrit Brittany. « Chaque enfant est nôtre. Chacun a tout notre cœur. »

Après tant de chagrin – trois fausses couches et la perte de Max – au cours de leurs sept années de lutte contre l’infertilité, Brittany et Tyler ont finalement goûté à la joie.

« Les miracles ne se produisent pas toujours comme on les attend, et certains prennent juste un peu de temps », a écrit Brittany.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brittany King (@thisisstillagoodlife) le

Un bébé est une bénédiction et un don du ciel.

C’est après sept longues années « d’espoir et de rêve » que le couple a pu enfin devenir parents.

Nos plus chaleureuses félicitations à la belle famille King. On espère que Brittany, Tyler et le petit Wyatt auront une vie heureuse !

Version originale

RECOMMANDÉ