Une femme des Bahamas abrite 97 chiens pour les protéger de l’ouragan Dorian

Par GQ Pan
3 septembre 2019 Mis à jour: 3 septembre 2019

Une femme aux Bahamas a transformé sa maison en refuge pour protéger 97 chiens secourus de la rue lorsque l’ouragan Dorian a frappé les îles.

« 97 chiens sont à l’intérieur de ma maison, et 79 d’entre eux sont à l’intérieur de ma chambre », a écrit Chella Phillips sur sa page Facebook dimanche. « C’est de la folie depuis hier soir. »

Mme Philips dirige The Voiceless Dogs of Nassau, aux Bahamas, un groupe à but non lucratif qui s’occupe des chiens abandonnés errant dans les rues avant de les remettre à des organismes de sauvetage et d’adoption aux États-Unis. Bien qu’elle ait aidé quelque 1 000 chiens sans-abri au cours des quatre dernières années, elle n’aurait probablement jamais imaginé qu’elle permettrait à près de 100 chiens de trouver refuge dans sa propre maison.

« Il se peut que nous ne soyons pas touchés aussi durement que d’autres îles et le plus triste, c’est qu’après le passage de l’ouragan des Bahamas, certaines îles mettront beaucoup de temps à s’en remettre », a-t-elle écrit sur Facebook. « Chaque île regorge de chiens sans-abri, j’ai le cœur brisé pour ceux qui n’ont pas d’endroit où se cacher d’un monstre de catégorie 5 ; Dieu seul peut les protéger maintenant. »

Selon le site de nouvelles Bahamas Press, Dorian a provoqué une inondation sur toute l’île et une panne de courant d’une durée de 15 heures après son passage sur New Providence, l’île la plus peuplée des Bahamas.

Dans une autre publication, Mme Philips a répondu à des personnes qui ont exprimé leur inquiétude au sujet du surpeuplement dans sa maison.

« Pour tous ceux qui demandent… oui… tout le monde ici s’entend bien et accueille les nouveaux arrivants en remuant la queue parce qu’ils savent qu’ils sont leurs frères et sœurs de souffrance de la rue », écrit Chella Phillips. « Ils ne sont pas comme les humains égoïstes qui les ont maltraités et malmenés ou qui les ont simplement ignorés et les ont laissés mourir dans la rue. »

Malheureusement, a indiqué Mme Phillips, le refuge a été inondé pendant la nuit. Elle est prête à utiliser toute l’aide qui lui sera disponible.

L’ouragan Dorian a frappé les Bahamas dimanche et lundi, touchant plusieurs îles avec des vents soutenus de 300 km/h. Dès 14 h lundi, la tempête s’est progressivement affaiblie et a été reclassée de la catégorie 5 à la catégorie 4.

Malgré son déclassement, l’ouragan Dorian est toujours dangereux et devrait le rester dans les jours à venir, selon le National Hurricane Center.

RECOMMANDÉ