Une femme de 145 kg qui a perdu 77 kg, lutte maintenant contre le cancer, mais son esprit reste inébranlable

Par Epoch Times
17 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Êtes-vous accro à Netflix ? Quand votre feuilleton préféré se termine, avez-vous encore une idée de ce que vous devez faire de vous-même ? En plus de cela, couplé à votre affaire de Netflix, vient se rajouter une dépendance à la malbouffe. Soyons réalistes, le chocolat et les chips vont beaucoup mieux avec Netflix que les bâtonnets de carottes et le céleri.

Cette jeune femme est tombée dans le piège – elle rentrait du travail et regardait… vous l’avez deviné. Son poids est devenu incontrôlable et elle pesait plus de 145 kg.

En 2016, Jessica Beniquez n’était satisfaite ni de sa vie, ni de son apparence. «Tout ce que je faisais, c’était manger, aller au travail et regarder mes émissions », a-t-elle raconté au magazine PEOPLE.

Elle a décidé de faire quelque chose. Elle a commencé par rompre avec Netflix. « J’étais sur le point de commencer une toute autre série sur Netflix, et j’étais genre, « Je ne veux plus faire ça ». Je ne voulais pas rester au lit sans rien faire. Je me sentais si paresseuse. Je ne traînais même pas avec mes amis », a-t-elle ajouté.

« Se lever du lit était difficile. Je me sentais malheureuse. Je savais que je devais perdre du poids parce que je souffrais d’hypertension, mais il m’a fallu plus d’un an pour réaliser à quel point c’était dangereux et faire quelque chose à ce sujet. »

D’abord, il y a eu le fast-food. « J’étais un mangeur très difficile. Je ne mettais pas un seul légume dans ma bouche. Je mangeais des repas-minute tous les jours et ne mangeais pratiquement que des nuggets de poulet, des pâtes et des frites », a relaté Jessica Beniquez, qui a souffert d’un excès de poids toute sa vie.

« Aussitôt que j’ai décidé de le faire, j’ai commandé des boissons nutritionnelles Herbalife. Si je ne l’avais pas fait…, honnêtement je ne pense pas que j’en serais là où j’en suis en ce moment. J’ai eu la tremblote mais je n’ai jamais regardé en arrière. »

« Le lendemain du jour où j’ai commandé les boissons nutritionnelles, je marchais. Je marchais un kilomètre et demi à deux kilomètres par nuit ».

« Je consommais entre 1200 et 1500 calories par jour», à-t-elle précisé. Après plusieurs mois à remplacer un ou deux repas par jour par des boissons nutritionnelles, elle a décidé de les arrêter et de se concentrer sur une alimentation saine.

Jessica mangeait alors surtout des aliments riches en protéines et en fibres et maintenait sa consommation de sucre à un faible niveau. Elle a commencé à faire des séances d’entraînement, en suivant des vidéos YouTube à la maison. Quand elle est devenue plus confiante, elle s’est inscrite à une salle de sport.

Jessica était déterminée à changer son mode de vie et cette décision a changé sa vie.

Devenir plus active et modifier ses habitudes alimentaires ont été les clés qui l’ont aidée à développer son incroyable potentiel. Une fois que le poids a commencé à diminuer, elle est devenue encore plus déterminée à s’accrocher.

Elle tenait un registre de ses mesures et de son poids, ce qui est une excellente façon de se concentrer sur son parcours de perte de poids.

« J’ai consacré ma vie au fitness et appris à l’aimer, alors qu’avant de commencer ce voyage, j’avais peur de marcher jusqu’à l’arrêt de bus qui n’était même pas à 5 minutes à pied. »

La Jessica déterminée a perdu environ 77 kg. Selon le magazine Women’s Health, en septembre 2018, elle a décidé de subir une chirurgie esthétique pour gommer la peau distendue. Elle a dit : « J’en avais toujours envie, mais j’avais peur et c’était cher. Pourtant, l’excès de peau me dérangeait, alors j’ai eu l’impression qu’il était temps. »

Jessica a fait enlever environ 2,5 kg de peau superflue et a ensuite souffert de douleurs intenses. Mais tout allait bien après une semaine et elle a repris une vie normale.

Cependant, les choses n’allaient pas aussi bien qu’elle le pensait. « Pendant mon rétablissement de ma première opération d’ablation de la peau, on m’a diagnostiqué un cancer », a-t-elle annoncé.

Apparemment, au cours de l’été 2018, Jessica avait vu une protubérance grossir au niveau de l’aisselle, mais elle ne s’en était pas occupée, pensant que c’était dû à une microbe qu’elle avait dû attraper en faisant du sport. Quand ça n’a pas disparu, elle a réalisé que c’était un ganglion lymphatique qui avait gonflé. Elle a continué à l’ignorer, en pensant que son organisme se battait contre un rhume.

La Jessica déterminée l’a ensuite montré à sa mère, qui était inquiète, car son père avait eu un diagnostic de lymphome de Hodgkin (un cancer d’une partie du système immunitaire appelé le système lymphatique). Elle a donc immédiatement pris rendez-vous avec le médecin et, après plusieurs examens, on lui a diagnostiqué un lymphome de Hodgkin au stade 4.

View this post on Instagram

I may have days when i completely mess up, feel terrible about it, complain about it and feel like a bloated potato but that’s what keeps me going. That is how I know I’ll never go back to being over 300 lbs. The feeling of over eating or eating something that’s not good for me just makes me feel nasty. Of course it’s nice to enjoy a cheat mean or even a few cheat meals but I couldn’t never make it a daily thing. The past 3 1/2 years I have been through A LOT and I still haven’t given up and I’m feeling like a warrior ???????????? Thank you to the one and only @feliciafitnesshealth for sending me this top and pop socket, love ya girl???????? Also, workout powered by @motiv8performance BURN. 1 scoop before my workout def makes a difference in my cardio game???? Jessica30 saves you 30% at checkout if you decide to purchase anything off www.motiv8performance.com

A post shared by Jessica (@getfitwjessica) on

« Je suis actuellement au stade 4, avec le cancer dans mes deux aisselles, ma rate, mes os et mon aine – tout cela s’est produit seulement deux semaines après mon opération d’ablation de la peau », a partagé Jessica.

Bien qu’elle subisse une chimiothérapie et que sa lutte contre le cancer ne soit pas encore terminée, elle continue à rester forte en allant dans la salle de sport et en courant.

Selon un article d’Instagram du 11 juin, les cheveux de Jessica ont commencé à repousser et elle garde sa motivation. Elle conseille à tous ceux qui luttent contre le cancer en disant : « Vous pouvez faire tout ce que vous voulez, quelle que soit votre situation. »

Elle a conclu en précisant : « Je veux encourager les femmes à être reconnaissantes pour leur santé et à ne pas la prendre pour acquise, mais plutôt à en faire une priorité».

RECOMMANDÉ