Une femme mourant d’un cancer réalise son dernier souhait d’épouser son petit ami à l’hôpital malgré les restrictions Covid

Par Epoch Times
5 octobre 2020
Mis à jour: 6 octobre 2020

La dernière volonté d’une femme de Las Vegas s’est réalisée lorsqu’elle a pu épouser son petit ami à l’hôpital.

Trop malade pour quitter son lit d’hôpital, Alysia, 33 ans, atteinte de leucémie, a confié au personnel de l’hôpital son rêve d’épouser son petit ami avant de mourir.

Malgré les restrictions actuelles en matière de pandémie, le personnel a rapidement réalisé son souhait.

Les médecins et les infirmières ont apporté à Alysia une robe de mariée et un bouquet de fleurs et ont pris des photos pendant que le couple prononçait ses vœux. Un aumônier a célébré le mariage à l’hôpital et a ensuite remis au couple un permis de mariage.

(Avec l’aimable autorisation du Southern Hills Hospital and Medical Center)
(Avec l’aimable autorisation du Southern Hills Hospital and Medical Center)

Alysia luttait férocement contre la leucémie à l’hôpital depuis plus d’un mois, selon Fox News. Initialement, le mariage était prévu pour le 6 août, mais il a été devancé d’une journée en raison de l’aggravation de l’état d’Alysia.

Sous les lumières de l’hôpital, Alysia et son fiancé Daniel se sont embrassés et ont échangé des « I love you ».

« Nous avons un dicton ici », a déclaré à Newsweek Kelli Wray, infirmière en chef adjointe au centre médical de l’hôpital de Southern Hills. « Prenez soin des malades comme s’ils étaient de la famille. Avec chaque patient, nous nous demandons ce que nous ferions s’il était de notre famille. C’est ce que nous avons fait ici. »

Selon Newsweek, Southern Hills n’autorise pas les visites actuellement en raison de la pandémie. Cependant, comme Alysia était considérée comme proche de la fin de sa vie, la politique de l’hôpital a permis à Daniel d’entrer et d’être avec sa bien-aimée.

En raison des restrictions de confinement du virus, Alysia n’a pas pu non plus voir ses trois enfants, âgés de 5, 10 et 13 ans, depuis son admission à l’hôpital en juillet.

(Avec l’aimable autorisation du Southern Hills Hospital and Medical Center)
(Avec l’aimable autorisation du Southern Hills Hospital and Medical Center)

Une heure après le mariage, l’état d’Alysia s’est aggravé. Luttant toujours pour sa vie, elle a été transportée par avion à l’Institut Huntsman du cancer à Salt Lake City, où elle a attendu une greffe de moelle osseuse qui lui aurait sauvé la vie.

Désespéré de la suivre à Salt Lake City, Daniel a créé un fonds d’entraide (GoFundMe) pour aider à couvrir le loyer, la nourriture, les services publics, les frais de voyage et la facture d’hôpital d’Alysia.

Non seulement Alysia a un revenu limité, mais Daniel a également été licencié en raison de la pandémie, ce qui lui a rendu encore plus difficile les déplacements pour se rendre dans les environs.

« Elle n’a même pas pu faire un câlin à [nos] enfants avant d’aller à l’hôpital », a écrit Daniel sur la page GoFundMe. « Notre plan était de nous marier et de devenir une famille, de construire une vie ensemble. »

Sur la page, il a également raconté comment ils se sont rencontrés, en disant que la jeune mère de trois enfants avait fait de lui une « meilleure personne ».

« Chacun a apporté un équilibre dans la vie de l’autre, ce que nous ne savions pas mériter », a-t-il ajouté.

Dans une récente mise à jour, Daniel a indiqué que le déclin d’Alysia était dû à une pneumonie quasi fatale. Cette maladie a entraîné une défaillance cardiaque et a été la raison pour laquelle elle a été transportée par avion à Salt Lake City.

Institut du cancer Huntsman, Salt Lake City (Capture d’écran/Google Maps)

Cependant, Daniel nous a confié qu’Alysia avait presque survécu à sa mort et qu’elle était sur le point d’entamer sa troisième série de chimiothérapie.

« Le premier traitement l’a presque tuée », a-t-il écrit, « mais ce nouveau traitement est moins agressif. »

Selon la mise à jour, le nouveau traitement consiste en un cocktail complexe de chimiothérapie et de médicaments, que les médecins d’Alysia ont prescrit.

La combinaison semble fonctionner.

« Ma femme va mieux », peut-on lire dans la mise à jour. « La route va être très longue. Mais je ne pourrais pas être plus heureux de ses progrès. Elle est une telle guerrière pour ses enfants et moi. »

Focus sur la Chine – Deux explosions en une semaine dans une usine chimique

 

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ