Une femme née avec une seule main devient une infirmière exemplaire dans la lutte contre le COVID-19

Par Epoch Times
19 août 2020
Mis à jour: 19 août 2020

Deux ans après avoir terminé ses études de médecine, l’infirmière Savannah Stuard, inhalothérapeute, est en première ligne de la lutte contre le COVID-19 à la Nouvelle-Orléans, faisant fonctionner des appareils de ventilation ou pompant manuellement de l’air dans les poumons des patients.

C’est un travail difficile, quelles que soient les circonstances, qui implique des postes de 12 heures, des équipements de protection de la tête aux pieds et une vigilance constante pour éviter d’attraper ou de propager la maladie. C’est encore plus compliqué pour Savannah, qui est né sans avant-bras gauche.

« Je n’ai pas deux mains, seulement une », dit-elle, en évoquant les défis que représente le fait de travailler dans un environnement stérile. « Je dois donc m’asseoir et réfléchir méthodiquement à ce qu’il faut toucher ensuite, à ce qu’il faut mettre sur ma main pour la rendre aussi stérile que possible. »

Savannah, qui travaille dans un centre médical, garde l’extrémité de son bras gauche couvert d’un gant fixé par du ruban adhésif.

Pour se préparer à un contact étroit avec les patients, elle pratique des procédures telles que le « bagging » – le pompage manuel d’air dans les poumons d’un patient – sur un mannequin dans une salle de simulation.

Savannah dit qu’elle aime son travail et qu’elle aime l’insuffler aux autres.

« C’est tellement gratifiant », dit-elle. La plupart des patients me voient, et ils me disent : « Whoa. Ils me posent des questions, et je leur réponds. C’est incroyable. »

Mme Stuard est bénévole dans des fondations où elle encadre des jeunes ayant des différences de membres pour leur montrer comment elle a appris à faire des choses comme lacer ses chaussures, faire de la gymnastique et d’autres sports, et apprendre le karaté.

Elle a également partagé ses expériences avec des patients qu’elle rencontre et qui ont perdu des membres.

Ils disent : « J’ai perdu ma jambe dans un accident de voiture, vous me donnez tellement d’espoir », a déclaré Mme Stuard. « C’est ce que j’aime entendre, et c’est ce que je m’efforce de faire – aider les gens à aller mieux, car quand il voient quelqu’un qui arrive à faire plus avec un membre en moins, ça leur donne le sentiment qu’ils peuvent faire plus. »

L’histoire de M. Stuard a attiré l’attention du quarterback des New-Orleans Saints, Drew Brees, qui a entrepris des actions caritatives pour aider les travailleurs médicaux de première ligne et fournir des soins de santé aux communautés mal desservies de la Nouvelle-Orléans et de Baton Rouge.

Drew Brees a concentré ses actions dans le cadre de son travail avec le projet « The Real Heroes Project », une collaboration impliquant 15 ligues sportives, masculines et féminines. Les athlètes qui y participent partagent des messages personnels de remerciement aux travailleurs de santé sur les médias sociaux.

« Il a écrit mon nom au dos de son maillot et m’a dit : ‘ c’est pour toi, le vrai héros’, et il m’a simplement remercié pour ce que je faisais », a déclaré M. Stuard.

« Être reconnue comme ça, c’était vraiment génial et exaltant. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ