Une femme pensait que son fils était mort à la naissance – maintenant, ils se réunissent 30 ans plus tard

Par Alan Cheung
16 octobre 2019 Mis à jour: 16 octobre 2019

Une femme qui a donné naissance à son fils à 17 ans pensait qu’il était décédé, mais ils se sont réunis 30 ans plus tard.

Tina Bejarano a reçu un courrier électronique de son fils perdu, après que sa fille l’a convaincue de faire un test ADN.

« Je pense que nous devrions nous parler, le test ADN dit que nous sommes liés et que vous êtes ma mère », a écrit Kristin, le présumé fils, dans le courrier électronique, a rapporté la chaîne télé KMPH.

Tina a déclaré à KMPH qu’elle avait été élevée par un beau-père et une mère violents.

Lorsque sa mère a appris qu’elle était enceinte, elle a déclaré qu’elle n’était pas autorisée à garder le bébé.

« Le lendemain de la naissance de mon fils, elle est venue me dire : ‘Le bébé est mort 15 minutes après sa naissance. Il n’aurait jamais survécu. Il était malade »’, a déclaré Tina.

Cinq jours après la naissance de Kristin, une famille l’a adopté et l’a élevé à Las Vegas, a rapporté ABC.

Bien que Tina ait pensé qu’il était mort, elle n’a jamais cessé de penser à lui.

Tina Bejanaro et Eric Gardere, son mari, fêteront l’anniversaire de Kristin chaque année pendant 30 ans.

« Ce fut une période difficile chaque année », a déclaré Tina. « Je devenais déprimée. Je pleurais tout le temps. »

Quelques mois après avoir donné naissance à Kristin, Tina et Eric se sont mariés puis ont eu cinq enfants ensemble.

Même si Eric n’était pas le père biologique de Kristin, il prétend toujours que Kristin est son fils.

« Nous communiquons avec Kristin depuis quelques mois maintenant. Il m’appelle papa, je l’appelle mon fils, je lui envoie un message tous les matins », a déclaré Eric.

Kristin vit maintenant avec sa femme et son propre bébé dans le New Jersey.

Toute la famille prévoit de se rencontrer le 24 novembre.

RECOMMANDÉ