Une femme réalise son rêve d’enfant en construisant une incroyable cabane en forme de bateau de pirate

Par Epoch Times
29 septembre 2020
Mis à jour: 29 septembre 2020

De nombreux enfants rêvent de s’aventurer dans l’espace ou de travailler sur des projets intéressants lorsqu’ils seront grands. Une femme de Nouvelle-Zélande a réalisé son rêve d’enfant en construisant une étonnante cabane sous forme de bateau de pirate volant dans les arbres.

« Je voulais vivre dans une cabane bateau dans les arbres depuis que j’ai environ 15 ans et l’idée a toujours été là, mais ce n’est que lorsque nous avons commencé à mettre en place le petit centre de gites au calme que j’ai pensé que je pourrais la construire », a déclaré Stacey Eastwood, un professeur de yoga d’Auckland.

Stacey et son partenaire, Riccardo Mastrolillo. (Caters News)

Il y a environ trois ans, Stacey a trouvé une coque vieille de 85 ans qui faisait autrefois partie d’un bateau à voile cornique construit en Cornouailles en 1935. On l’a ensuite repêché de l’autre côté de la Manche et finalement, il s’est retrouvé en Australie au milieu des années 1950.

La femme de 32 ans a acheté cette vieille coque abandonnée pour 360 £ (396 €) et l’a stockée dans le hangar de son père.

Enthousiasmés par son idée de construire une cabane dans les arbres sous forme de bateau de pirate, Stacey et ses amis ont commencé à travailler sur ce projet en utilisant des matériaux recyclés.

« Nous avons commencé à travailler sur le bateau de pirate, même lors de nos diverses escapades. Il nous a fallu environ un an pour le terminer complètement », a déclaré Stacey, faisant allusion à ce projet aventureux.

Expliquant le processus en détail, Stacey a partagé qu’elle et ses amis ont commencé à collecter des souvenirs de pirates de la manière la plus originale qui soit, pour construire ce magnifique navire.

« J’avais toujours imaginé un escalier en colimaçon pour monter au navire et j’ai essayé de voir sur Internet, mais c’était impossible », s’est réjouie Stacey.

(Caters News)

Un jour, alors que Stacey revenait d’un surf, elle a remarqué un vieil escalier en colimaçon abandonné devant la maison d’un homme. Inspirée par l’idée d’ajouter cet escalier à sa cabane dans l’arbre, elle a laissé un mot à l’homme pour lui exprimer son intérêt à l’acheter. Très tôt, l’homme a pris contact avec Stacey et lui a demandé si elle avait des enfants, mais la jeune femme lui a répondu que l’escalier était pour elle et ses amis.

Peu à peu, d’autres éléments bizarres comme un mât trouvé sur le bord de la route, un tonneau de vin, qui est maintenant le nid-de-pie, un buste d’Hinemoana en bois sculpté à la main, et même un coffre rempli d’équipement de pirate pour se mettre en uniforme ont été ajoutés au navire pour le rendre complet.

La cabane dans les arbres qui en résulte, appelée Hinemoana, d’après la personnification de l’océan par Māori, a vu le jour. Située à Tanglewood Retreat et suspendue à 6 m du sol au milieu des branches d’arbres, la cabane de pirate dispose d’un espace de divertissement pouvant accueillir 10 personnes à l’arrière du navire et d’un lit double dans la cabine.

(Caters News)

Parmi les autres éléments notables, citons un vieux gouvernail de navire, une grande table en bois décorée de cartes, de nombreuses ancres élégantes, des bougies, des compas et d’autres accessoires de piraterie, selon le magazine Trill! En outre, il y a beaucoup d’espace herbeux pour camper en dessous.

En plus du bateau, Stacey et son équipe ont également construit à la main une maison en torchis et une cabane en poterie à côté du projet de bateau de pirate, offrant d’autres escapades uniques et luxueuses pour les hôtes aventuriers.

(Caters News)

Selon Stacey, le bateau de pirate intéresse beaucoup de monde. Elle a expliqué que beaucoup de gens essaient de surprendre leur partenaire pour une escapade d’un week-end en séjournant dans la cabane bateau de pirate suspendue au milieu des arbres. Par ailleurs, il y a des gens qui louent tout l’espace pour leur mariage.

« Les mariés aiment particulièrement le bateau de pirate et le marié finit généralement par en sortir aux premières heures du matin », a partagé Stacey.

Cependant, il n’y a pas que les adultes qui aiment l’aventure, les enfants aussi finissent par s’amuser.

(Caters News)

« Les réservations se font très rapidement, et c’est génial de voir à quel point les gens sont enthousiastes à l’idée de loger dans le bateau de pirate », a ajouté Stacey.

Quant à ce que l’équipe d’aventuriers a fait récemment, Stacey a partagé qu’ils ont « passé le confinement à rénover un bus de 1963 en une unité autonome, afin d’offrir une nouvelle expérience très cocasse à vivre une fois qu’il sera terminé ».

FOCUS SUR LA CHINE – Le rêve « brisé » de Xi Jinping

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ