Femmes obligées d’accoucher masquées : « scandaleux », dénonce une sage-femme

Par Nathalie Dieul
1 octobre 2020
Mis à jour: 1 octobre 2020

Dans certaines maternités, le port du masque est désormais obligatoire, même en salle de naissance. Une obligation jugée « scandaleuse » par la sage-femme Anne Roy.

« Je trouve scandaleux que l’on masque les femmes », s’est exclamé au micro d’Europe 1 Anne Roy, sage-femme et autrice du podcast Sage meuf, produit par Europe 1 studio.

En effet, de plus en plus de témoignages de nouvelles mamans indiquent des moments très difficiles pendant la poussée à cause du manque d’air dû au port du masque. Ainsi, La Voix du Nord rapporte le témoignage d’une maman d’une mère de Bordeaux : « Je me souviens avoir eu vraiment envie de vomir après chaque poussée tellement j’avais du mal à respirer. »

Laura, une autre maman, assure à LCI avoir « manqué de tourner de l’œil plus d’une fois par manque d’air » pendant son accouchement. « Dans un moment pareil où la respiration est tellement importante, c’est inadmissible je trouve de rendre le masque obligatoire », ajoute-t-elle.

De son côté, Émilie, asthmatique, a dû arrêter à plusieurs reprises les poussées pendant « deux minutes » pour pouvoir reprendre son souffle, et les sages-femmes n’étaient pas contentes, « car le bébé repartait en arrière ».

Le plus scandaleux selon la sage-femme Anne Roy, « c’est que les sages-femmes n’aient pas de quoi se protéger pendant l’accouchement avec des masques FFP2. Que nous soyons protégées permettrait de démasquer les femmes. »

Il suffirait donc de cette simple mesure pour simplifier l’accouchement de nombreuses femmes.

FOCUS SUR LA CHINE – Gigantesque incendie dans un laboratoire de Huawei en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ