Fermeture des bars et restaurants : « C’est une mise à mort » selon Philippe Etchebest

Par Léonard Plantain
30 octobre 2020
Mis à jour: 30 octobre 2020

Mercredi 28 octobre, le chef cuisinier Philippe Etchebest a réagi après l’annonce d’un reconfinement national jusqu’au 1er décembre par le président Emmanuel Macron.

À la suite de l’annonce du reconfinement et en particulier de la déclaration du président indiquant que « les commerces définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés », le chef Philippe Etchebest a tenu à s’exprimer. « Nous sommes sous le choc. Cette nouvelle fermeture imposée, c’est un coup de grâce, c’est une mise à mort », a-t-il réagi, selon France Info.

« J’ai entendu que nous étions des commerces non essentiels. OK. Nous sommes non essentiels. Par contre, nous sommes essentiels quand il faut payer les taxes, l’Urssaf, quand il faut payer les impôts », dénonce Philippe Etchebest. « Forcément, on sera là, parce qu’on n’aura pas le choix », a-t-il poursuivi.

Philippe Etchebest souligne également que depuis le début de la crise, « on ne fait que s’adapter ». Et résultat, rien. « Depuis le début, on a appliqué des protocoles qui sont extrêmement bas, qui coûtent effectivement. Et aujourd’hui on ferme. On a fait tout ce qu’il fallait faire et maintenant on ferme. Donc c’est quand même terrible », a-t-il ajouté.

Craignant « un chômage de masse » dans le secteur de la restauration, Philippe Etchebest a précisé que les aides débloquées par le gouvernement « ne suffisaient pas ». « Il faut privilégier la santé. J’entends. C’est terrible ce qui arrive. Mais au-delà, il va y avoir des dégâts graves », estime-t-il.

Pour la suite, le chef cuisinier s’interroge pour savoir s’il y aura « suffisamment d’aide pour aider les entreprises à sortir la tête de l’eau », cependant, « moi, j’ai un doute », déplore-t-il.

FOCUS SUR LA CHINE – Sept tremblements de terre en 5 jours



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ