« Oui, le nucléaire préserve notre environnement » affirme Bruno Le Maire alors que ferme la centrale de Fessenheim

Par Epoch Times avec AFP
30 juin 2020
Mis à jour: 30 juin 2020

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a assuré mardi que le nucléaire gardait « toute sa pertinence » en France après la fermeture de la centrale de Fessenheim, appelant à ne pas « fragiliser cet atout stratégique ».

« Si on réfléchit sur le long terme, le nucléaire garde toute sa pertinence », a affirmé le ministre sur BFMTV et RMC, interrogé sur le débranchement de la centrale de Fessenheim.

Se présentant comme un « défenseur du nucléaire », il a cité deux avantages pour cette énergie: « Elle nous permet d’être l’un des pays qui émet moins de CO2 pour sa production d’électricité et cela nous garantit notre indépendance », a-t-il souligné.

« A force de critiquer la filière nucléaire, on perd des compétences », a affirmé M. Le Maire. « Je veux bien qu’on me dise qu’il faut réindustrialiser le pays (…), mais il ne faut pas fragiliser nos atouts stratégiques, dont le nucléaire », a-t-il prévenu. Cette déclaration arrive dans le contexte de l’arrêt définitif de la plus vieille centrale nucléaire encore en service à Fessenheim (Haut-Rhin) dans la nuit de lundi à mardi.

Plusieurs experts français ont soulevé l’incohérence idéologique de cet arrêt de la centrale nucléaire dans un contexte de réduction de l’empreinte CO2 de la France, comme en témoigne Rafik Smati, président d’Objectif France.

RECOMMANDÉ