Feu vert de l’Otan à un plan de défense de la Pologne et des Pays baltes

Par Epoch Times avec AFP
30 juin 2020
Mis à jour: 30 juin 2020

L’Otan a donné mardi son feu vert à un nouveau plan de défense pour la Pologne et les Pays baltes après qu’un compromis a été trouvé avec la Turquie qui y avait mis son veto, ont annoncé des diplomates.

Ankara exigeait en effet depuis des mois de ses partenaires dans l’Alliance atlantique qu’ils lui apportent plus de soutien dans sa lutte contre les miliciens kurdes en Syrie pour permettre l’entrée en vigueur de ce plan – en fait une mise à jour de sa précédente mouture qui remonte à 2010 – sur lequel un accord a été trouvé en décembre.

Son contenu est secret, mais les responsables lituaniens ont à maintes reprises fait savoir qu’ils cherchaient à obtenir un renforcement de la défense antiaérienne et un déploiement plus rapide de forces de l’Otan en cas de crise.

Les tensions avec la Russie

Le tout sur fond de tensions avec la Russie, notamment depuis qu’elle annexé en 2014 la péninsule ukrainienne de Crimée.

« Le problème a été réglé et les plans sont approuvés », a dit à l’AFP Linas Linkevicius, le chef de la diplomatie lituanienne, se félicitant que la Turquie ait « agi de manière constructive ».

Une information confirmée à Bruxelles par une source diplomatique.

Les rebelles kurdes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui livre une sanglante guérilla à l’Etat turc depuis 1984, disposent de bases et de camps d’entraînement dans les montagnes du Kurdistan d’Irak.

La Turquie, qui a récemment déployé des forces spéciales dans le nord de l’Irak pour combattre des rebelles kurdes, a déjà mené plusieurs opérations d’envergure contre le PKK ou les milices kurdes affiliées en Irak et en Syrie.

RECOMMANDÉ