Une fillette de 5 ans qui voyage toute seule rencontre un ami improbable au cours d’un vol de 4 heures

Par Epoch Times
18 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Vous n’avez pas besoin de donner de l’argent ou des cadeaux si vous souhaitez améliorer les choses pour quelqu’un. Accordez-lui plutôt de lui accorder votre entière attention durant un certain laps de temps. Vous ne savez jamais quel trésor enfoui une personne peut vous révéler lorsque vous partagez un moment de qualité avec elle. Après tout, les gens entrent dans notre vie pour une raison, et la façon dont nous nous présentons aux autres a des conséquences profondes.

L’une de ces histoires partagées par Love What Matters sur leur page Facebook est un exemple de la façon dont la vie fait bien les choses. Un passager qui voyageait de Los Angeles à Chicago se sentait frustré d’apprendre que son vol avait été réacheminé vers l’Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis. Mais il était loin de se douter que ce serait l’un de ses « meilleurs vols ».

[Traduction du post ci-dessus :

Il faut que je vous raconte l’histoire du mon meilleur vol de ma vie. J’étais furieux d’avoir été redirigé vers l’Oregon de LAX à Chicago, mais j’ai pu partager mon vol de retour de Portland avec la plus mignonne des petites filles. (…)]

À Portland, il s’est retrouvé à partager le vol « avec la plus mignonne des petites filles ». La petite fille, nommée Paisley, venait d’avoir 5 ans, et c’était son anniversaire. La mère de l’enfant était en pleurs pendant qu’elle accompagnait sa fille à l’avion.

Paisley voyageait toute seule. L’étranger et Paisley ont été les premiers à monter dans l’avion, alors ils se sont assis l’un à côté de l’autre.

Illustration – Shutterstock | MNStudio

L’étranger a commencé à discuter avec elle et a appris qu’elle devait aller passer beaucoup de temps avec son grand-père. La fille tenait un poupon qui avait une robe de princesse et était enveloppé dans une couverture de rangement. Paisley a dit que sa mère avait volé la poupée pour elle, ce qui indiquait que leur situation était assez difficile.

Illustration – Shutterstock | Matej Kastelic

Pendant les quatre heures passées dans l’avion, l’étranger et Paisley ont partagé des collations, regardé des dessins animés, joué à des jeux vidéo et explosé de joie en criant « ouah ! » la centaine de fois où elle a gagné. Elle n’a jamais semblé se fatiguer et n’a jamais cessé de discuter avec l’étranger tout au long du vol.

Tous les deux partageaient la joie dans toutes les choses simples et absurdes, et n’importe quel spectateur aurait été ému par le lien qu’ils avaient développé. La petite a aussi posé sa tête sur le bras de l’étranger quand ils regardaient des vidéos. À un moment donné, elle a même voulu porter ses lunettes de soleil et a dit : « Oh, je ne pense pas que vous les récupérerez », ce à quoi l’étranger a bien ri.

Quand ils sont finalement descendus l’avion, elle a couru droit vers son grand-père et l’a serré dans ses bras. Paisley s’est retournée et a dit : « Voici mon ami Tommy. »

Depuis que le message a été partagé, il a reçu une réponse écrasante de la part de tous les gens. Un utilisateur de Facebook a commenté : « Je n’ai aucun doute sur le fait que Dieu vous a mis là où vous deviez être. Quel vol spécial c’était. Merci d’avoir été l’ange de Paisley. »

Un autre a écrit : « C’est une belle histoire et oui, Dieu redirige notre vie quand c’est nécessaire. Il a touché ma famille plusieurs fois avec l’aide de ses anges. Amen au Seigneur. »

[Traduction du post ci-dessus : Dieu était là déjà. Il vous a emmené avec Lui en voyage pour qu’ensuite, vous nous enseigniez quelque chose à travers cette histoire que vous nous racontez maintenant.]

Tandis que les larmes coulaient dans les yeux du grand-père qui était venu chercher la petite Paisley, il remercia aussi l’étranger de s’être occupé d’elle pendant le vol.

[Traduction du post ci-dessus : Quelle qu’ait été la situation de cette mère, ça a dû être la chose la plus difficile pour elle de laisser aller son enfant de 5 ans seule. Je suis tellement contente que c’eût été vous qui ayez accompagné sa petite fille. Que Dieu vous bénisse !]

L’étranger savait qu’il ne reverrait plus jamais l’enfant, et il a remercié le vieil homme pour le meilleur vol de sa vie. Il s’est rendu compte que « Dieu avait besoin que j’aille à Portland aujourd’hui pour accompagner un de ses petits anges. »

Illustration – Shutterstock | Olena Yakobchuk

Cette histoire réconfortante renforce l’idée que tout arrive pour une raison. Parfois, il faut prendre un mauvais virage pour être au bon endroit et à ce propos, nous sommes tout à fait d’accord.

RECOMMANDÉ