«Comme dans un film d’horreur» : un grand loup attaque une famille dans sa tente

Par Samuel Allegri
16 août 2019 Mis à jour: 16 août 2019

Russ Fee dormait dans sa tente avec sa famille dans le parc national Banff au Canada lorsque les cris d’un homme et d’une femme l’ont réveillé – ils criaient au secours.

« J’ai mis mes chaussures. Ma femme m’a lancé une lanterne », a dit Russ Fee dans une interview accordée le 13 août à l’émission de radio Calgary Eyeopener. Après avoir lutté avec la fermeture éclair, le père de deux enfants est finalement sorti de la tente.

Je suis sorti de la tente et j’ai commencé à courir vers leur tente en criant : « Je suis là ! Je suis là ! Qu’est-ce qui se passe ? »

Il a dit à la station de radio qu’il s’attendait à voir deux parents effrayés que leur enfant ait erré dans les bois, mais ce qui se passait vraiment était « comme dans un film d’horreur ».

Russ Fee a dit qu’il avait vu une tente qui s’était « pour ainsi dire effondrée » et un grand loup à l’arrière qui en ressortait. L’animal tirait quelque chose à l’intérieur, « comme s’il tirait sur un jouet ». C’est alors que Russ Fee s’est rendu compte qu’il avait le bras d’un homme dans sa bouche et qu’il essayait de l’arracher.

« C’était tellement plus gros que n’importe quel chien que j’aie jamais vu », a déclaré Russ Fee à l’émission de radio mardi.

« J’avais une bonne course à faire à ce moment-là… et c’était tellement rapide et les cris étaient si intenses, que je savais que c’était évidemment une situation terrifiante, alors j’ai continué à courir et je lui ai simplement donné un coup de pied dans la partie arrière du bassin », a dit Russ Fee. « J’avais l’impression d’avoir frappé quelqu’un qui ne faisait pas partie de ma catégorie de poids », a-t-il ajouté.

Il a dit qu’il ne pensait pas que le coup de pied avait fait beaucoup de dégâts au loup à cause de sa taille, mais il a effrayé l’animal suffisamment pour qu’il lâche Matt Rispoli.

« J’ai immédiatement regretté de lui avoir donné un coup de pied, mais dès qu’il est sorti de la tente, Matt est sorti en trombe. Toute la moitié de son côté était juste couverte de sang, mais il était assez en forme aussi, alors nous avons tous les deux commencé à crier après lui », dit Russ Fee.

Les hommes ont commencé à jeter des pierres sur le loup, le maintenant éloigné avec succès, avant de s’enfuir avec la femme de Matt Rispoli et ses deux enfants vers le camping de Russ Fee, où ils se sont réfugiés dans le véhicule du Russ Fee.

Elisa Rispoli, la femme de Matt, a décrit l’horreur à l’intérieur de la tente dans un message sur Facebook.

« C’était comme dans un film d’horreur. Matt a littéralement jeté son corps devant moi et les garçons, et a combattu le loup alors qu’il déchirait notre tente, ses bras et ses mains », écrit-elle dans le message du vendredi 9 août.

« Nous avons crié à l’aide pendant qu’il se battait et essayait de nous sauver, pour ce qui semblait être une éternité (mais je pense que c’était entre 1 et 3 minutes). J’ai posé mon corps sur les enfants et Matt a coincé le loup au sol et a tenu sa mâchoire ouverte avec ses mains, et le loup a commencé à repousser Matt, tandis que je tirais sur ses pattes pour essayer de le ramener. Je ne peux pas et ne pense pas que je pourrai jamais décrire correctement la terreur [qu’on a ressentie]. »

« Un ange gardien qui se trouvait sur l’emplacement de la tente à côté de nous, avec qui nous avons fait connaissance plus tard, et qui s’appelait Russ, a entendu nos cris et est venu sur notre site et a frappé le loup qui a finalement laissé partir Matt. Ils ont dû continuer à lancer d’énormes pierres sur le loup pendant que nous courions aussi vite que possible vers la mini-fourgonnette de Russ pour nous mettre en sécurité », a ajouté Elisa Rispoli.

« Cela aurait pu être bien pire, et nous sommes tellement reconnaissants d’être tous encore assis ici en famille. Matt est notre héros absolu (bien plus qu’il ne l’était normalement) et nous sommes toujours reconnaissants envers Russ qui est venu à notre secours et qui a probablement sauvé la vie de Matt », a-t-elle écrit.

Le personnel de Parcs Canada a trouvé le loup qui aurait attaqué la famille du New Jersey à environ 800 mètres du camping et l’a euthanasié, rapporte le Calgary Herald.

Des tests d’ADN ont par la suite confirmé que c’était bien le loup qui avait attaqué la famille.

Parcs Canada a également déclaré qu’il croyait avoir trouvé un motif à l’origine de cette attaque rare, affirmant que « des tests vétérinaires ont confirmé que le loup était en mauvaise santé et qu’il approchait probablement de la fin de sa durée de vie naturelle », rapporte le Calgary Herald.

RECOMMANDÉ