Financement libyen : Nicolas Sarkozy mis en examen pour « association de malfaiteurs »

Par Epoch Times avec AFP
16 octobre 2020
Mis à jour: 16 octobre 2020

Quatrième mise en examen dans ce dossier pour l’ex-Président de la République.

Le 14 octobre, l’ancien chef de l’État Nicolas Sarkozy a été mis en examen à l’issue de quatre jours d’audition pour « association de malfaiteurs » dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, a confirmé ce vendredi le Parquet national financier, après une information de Mediapart.

Cette nouvelle poursuite, révélée par le site d’information en ligne, est la quatrième dans ce dossier pour l’ancien Président de la République, qui s’était dit victime d’un « complot » après les mises en examen prononcées en mars 2018 pour « corruption passive », « recel de détournement de fonds publics » et « financement illégal de campagne ».

Focus sur la Chine – Les membres du Parti communiste chinois interdits d’immigrer aux États-Unis

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

 

RECOMMANDÉ