Financement libyen : Ziad Takieddine retire ses accusations contre Nicolas Sarkozy

Par Epoch Times avec AFP
11 novembre 2020
Mis à jour: 12 novembre 2020

« La vérité éclate enfin« , a réagi Nicolas Sarkozy suite à la vidéo de Ziad Takieddine, le principal témoin à charge dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007.

Ziad Takieddine, sulfureux intermédiaire et l’un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007, a retiré le mercredi 11 novembre ses accusations, dans une vidéo dévoilée par Paris Match et BFM TV.

« Je le dis haut et fort, ce juge Tournaire (l’ancien juge d’instruction en charge du dossier) a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraires aux propos que j’ai dits (…) : il n’y a pas eu de financement de campagne présidentielle de Sarkozy », a déclare M. Takieddine.

En fuite à Beyrouth alors qu’il a été condamné en juin en France dans le volet financier de l’affaire Karachi, M. Takieddine ajoute dans un court extrait : « Je confirme que ceci n’est pas vrai. M Sarkozy n’a pas eu un financement libyen pour la campagne présidentielle, ni M. Kadhafi ne pouvait le faire parce qu’il ne le faisait jamais ».

« Le principal accusateur reconnaît ses mensonges »

« La vérité éclate enfin ». « Depuis sept ans et demi, l’instruction n’a pas découvert la moindre preuve d’un quelconque financement illicite. L’information judiciaire ouverte sur les seules déclarations mensongères de Ziad Takieddine se trouve aujourd’hui dans une impasse complète. Le principal accusateur reconnaît ses mensonges. Jamais il ne m’a remis d’argent, jamais il n’y a eu de financement illégal de ma campagne de 2007 », a réagi sur sa page Facebook, Nicolas Sarkozy.

M. Sarkozy est mis en examen dans ce dossier depuis mars 2018 pour « recel de détournement de fonds publics », « corruption passive » et « financement illégal de campagne électorale », et depuis mi-octobre pour « association de malfaiteurs ».

Nouvel Horizon – Loi sur la sécurité menace nos libertés

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ