Finistère : prise au piège par la marée pendant sa promenade, elle est verbalisée pour non-respect du confinement

Par Séraphin Parmentier
9 mai 2020
Mis à jour: 10 mai 2020

Après avoir été secourue par les pompiers alors qu’elle était coincée sur un ilot à cause de la marée montante, une Saint-Politaine a été verbalisée par les gendarmes pour non-respect du confinement.

Les faits ont eu lieu le vendredi 8 mai sur la commune de Santec, une ville d’environ 2500 habitants située à moins de 10 kilomètres au sud-ouest de Roscoff.

Vers 20 h 15, une personne prévient les pompiers qu’une de ses amies âgée d’une quarantaine d’années n’est pas rentrée de sa promenade sur l’île de Sieck, accessible à marée de basse depuis la plage du Dossen.

Les pompiers de Plouescat embarquent dans un canot pneumatique et se mettent à sa recherche. Ils finissent par retrouver la quadragénaire qui leur explique qu’elle était partie se promener avant d’être surprise par la marée montante.

Elle aurait alors décidée de passer la nuit sur l’île de Sieck en attendant la marée basse pour rejoindre le continent.

Selon Ouest-France, elle a été verbalisée par la gendarmerie pour non-respect du confinement après avoir été secourue.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ