Finistère : un salarié licencié parce qu’il a enlevé son masque

Par Nathalie Dieul
18 juillet 2020
Mis à jour: 18 juillet 2020

Un homme de 51 ans, cariste dans une entreprise de Briec de l’Odet dans le Finistère, a été licencié pour avoir été « susceptible de mettre en danger la santé des autres collaborateurs » par le simple fait d’avoir ôté son masque pendant ses heures de travail.

Le courrier recommandé reçu par le quinquagénaire le 11 juin lui reproche des faits datant du 28 mai. « Vous avez été vu le 28 mai à votre poste de travail dans l’entreprise sans votre masque et n’ayant aucun masque près de vous à disposition », est-il écrit dans cette lettre, rapporte Le Télégramme.

« De ce fait, vous n’étiez pas protégé et étiez susceptible de mettre en danger la santé des autres collaborateurs », ajoute le courrier de l’entreprise Le Nouy fenêtres et fermetures.

Selon la version du nouveau chômeur, qui n’a jamais eu ni sanction ni avertissement en une vingtaine d’années de travail dans l’entreprise, il se trouvait « à l’extérieur des bâtiments, il n’y avait personne à moins de 150 m de moi ».

Après avoir invoqué son asthme, pour lequel il a été en arrêt de travail du 16 mars au 24 mai, il explique : « J’ai enlevé mon masque pour respirer un peu. »

Toutefois, le directeur de l’entreprise, Sylvain Muller, conteste cette version des faits. « Je l’ai vu dans l’entreprise sans masque », assure-t-il.

L’ancien salarié va saisir le conseil des prud’hommes pour contester son licenciement.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ