Jeffrey Epstein aurait été retrouvé mort dans sa cellule de prison

Par Zachary Stieber
10 août 2019 Mis à jour: 10 août 2019

Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule pendant la nuit. Des sources policières ont déclaré au New York Post qu’un appel pour un arrêt cardiaque signalé au Manhattan Correctional Center a été reçu juste avant 6 h 40 le 10 août.

Un brancard avec un corps qui semblait être celui d’Epstein a été retiré du centre près d’une heure plus tard.

Selon les sources d’ABC, Epstein, 66 ans, s’est suicidé. Le financier s’était vu récemment refuser la libération sous caution en attendant son procès pour trafic sexuel. Il est accusé d’avoir agressé et exploité sexuellement des dizaines de filles, dont certaines n’avaient pas plus de 14 ans.

Des milliers de documents relatifs à ses allégations d’actes répréhensibles ont été descellés vendredi.

Epstein avait déjà été retrouvé blessé dans sa cellule le 24 juillet. Les autorités l’avaient placé sous surveillance pour prévenir tout accident suite à un examen médical.

À LIRE AUSSI :

– De sérieuses menaces pèseraient sur la vie d’Epstein pour l’empêcher de révéler ce qu’il sait

Un avocat de trois des victimes présumées d’Epstein avait déclaré que le financier pourrait être assassiné avant le procès. Spencer Kuvin, qui représentait trois accusatrices d’Epstein dans une affaire en 2008, a spéculé sur The Sun, un tabloïd britannique, que cet homme de 66 ans pourrait être la cible de ses relations riches et puissantes qui ne veulent peut-être pas qu’il révèle des détails à leur sujet aux autorités.

Me Kuvin avait déclaré que la vie d’Epstein était « clairement en danger » s’il prenait la décision « d’impliquer toute personne au pouvoir disposant de la capacité de l’atteindre d’une certaine manière ». Il a ajouté : « Il sera intéressant de voir si M. Epstein tentera de nouveau de sortir sous caution et si oui, s’il survivra d’ici la date de son procès. »

De personnalités importantes impliquées

Epstein a été arrêté le 6 juillet. Juste après son arrestation, Christine Pelosi, la fille de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a averti sur Twitter qu’il était « très probable » que des personnalités importantes de la politique américaine puissent être impliquées dans l’affaire Epstein.

« Cette affaire Epstein est horrible et les jeunes femmes méritent justice. Il est fort probable que certains de nos élus soient mis en cause, mais nous devons suivre les faits et laisser les choses en l’état, qu’il s’agisse des républicains ou des démocrates. »

Bien que l’on ne sache pas exactement à qui Pelosi faisait référence, Epstein est connu pour avoir des liens avec de nombreux personnes de haut niveau et personnalités de premier plan, dont le prince Andrew du Royaume-Uni et l’ancien président américain Bill Clinton.

À LIRE AUSSI :

– Chelsea Clinton évoquée par plusieurs témoignages dans les liens entre Bill Clinton et Jeffrey Epstein

Epstein a été accusé le 8 juillet d’avoir agressé et exploité sexuellement des dizaines de filles, dont certaines n’avaient que 14 ans, à New York et en Floride entre 2002 et 2005 environ. Il a plaidé non coupable.

À LIRE AUSSI :

– Scandale: le milliardaire Jeffrey Epstein aurait abusé sexuellement des dizaines de filles d’à peine 14 ans

Le 18 juillet, un juge a ordonné qu’Epstein soit détenu sans caution en attendant son procès. Avant la décision, Epstein avait demandé à être assigné à résidence sous surveillance électronique et sous surveillance 24 heures sur 24. Le 22 juillet, Epstein a fait appel de la décision du juge.

Le soir du 24 juillet, Epstein a été trouvé à moitié inconscient, allongé par terre dans sa cellule de prison en position foetale, blessé et portant des marques sur le cou, a rapporté NBC New York. Le même jour, Epstein a été renvoyé dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center de Manhattan et placé sous surveillance après avoir subi une évaluation médicale.

Spéculations

Me Kuvin avait témoigné au Sun : « Je me demande si c’était une vraie tentative de suicide qui impliquait M. Epstein ou s’il n’y a pas des gens puissants qui ne veulent pas qu’il parle. »

« S’il est jugé, tous ceux avec qui il a été en contact seront finalement jugés aussi », estimait M. Kuvin au tabloïd. « Il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’aucune prison ne sera en mesure de vous protéger s’il y a des gens puissants qui veulent vous atteindre, où que ce soit. »

« Je me demande si c’était une vraie tentative de suicide. Je veux dire, comment s’étouffer soi-même ? Ça n’a aucun sens. »

Deux sources ont témoigné à la NBC New York le 24 juillet qu’Epstein avait peut-être tenté de se pendre, mais une autre source a émis l’hypothèse qu’il essayait peut-être de sortir de prison, ajoutant que ses blessures n’étaient pas graves.

Une autre source a déclaré qu’Epstein avait peut-être été agressé, notant qu’un autre homme qui avait été détenu dans la même zone avait été interrogé au sujet de l’incident.

Mimi Nguyen Ly, journaliste à Epoch Times, a contribué à cet article

RECOMMANDÉ