Floride: une femme cherche à poignarder au hasard des policiers avant d’être abattue

Par Jack Phillips
6 septembre 2020
Mis à jour: 6 septembre 2020

Une policière a été innocentée à la suite d’une fusillade mortelle impliquant une femme qui l’avait poignardée au bras avec un couteau en Floride.

Le procureur de l’État pour la quatrième cour judiciaire du nord-est de la Floride a jugé que la fusillade de la femme, identifiée comme étant Leah Baker, était justifiée, rapporte WEAR13. L’incident s’est produit le dimanche de Pâques 2020.

La vidéo montre la policière frappant à la porte et Leah Baker sortir en bondissant un grand couteau. On la voit ensuite poignarder la policière au bras.

« Je viens d’être poignardée », a déclaré la policière dans son émetteur-récepteur alors qu’elle reculait.

La policière ordonne par la suite à Leah Baker de laisser tomber son couteau et de se mettre à terre, avant de tirer deux coups de feu. La femme se dirige vers le couteau alors que la policière tire, puis elle se tient immobile. On la voit ensuite ramasser le couteau et courir vers un autre policier avant que celui-ci ne tire d’autres coups de feu.

Selon News4Jax, alors que Leah Baker est toujours au sol, un chien policier K-9 s’est emparé de sa jambe et elle a commencé à frapper le chien. On peut entendre un policier crier « arrêtez de frapper mon chien », tandis qu’un autre policier se précipite pour saisir le couteau.

Les autorités ont déclaré que la femme avait été déclarée morte dans un hôpital avoisinant.

Les membres de la famille ont déclaré aux médias locaux que Leah Baker souffrait d’une maladie mentale.

« Je ne peux pas fermer les yeux sur les actions de ma fille, mais en même temps je me suis battue avec différents hôpitaux pour obtenir l’aide dont elle avait besoin », a déclaré à News4Jax Charity Baker, la mère de Leah Baker. « Je l’ai placée dans ce que je croyais être une maison sûre », a-t-elle déclaré en juillet. « Elle souffrait d’une maladie mentale. Je n’ai jamais pensé que la police tuerait ma fille. »

FOCUS SUR LA CHINE : le porte-parole chinois sous le feu des critiques

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ