Focus sur la Chine (19 septembre): la fille du premier ministre canadien surveillée par la Chine

Par NTD France
19 septembre 2020
Mis à jour: 19 septembre 2020

Édition du 19 septembre de Regards sur la Chine produite par NTD Français.

Twitter censure une virologue chinoise qui a publié des déclarations à propos de l’origine du virus du Parti communiste chinois. La lanceuse d’alerte déclare qu’elle apportera bientôt des preuves de l’origine du virus.

Le Parti communiste chinois veut maintenant jouer un rôle plus important dans le secteur privé du pays. Selon notre expert local, c’est l’indice possible d’une extorsion de fonds.

D’autres noms apparaissent à mesure que les informations concernant une entreprise qui engrange les données des citoyens du monde entier attirent l’attention. Parmi les personnes surveillées, on trouve la fille de 11 ans du premier ministre canadien Justin Trudeau.

Une ville chinoise de plus de 200 000 habitants est en quarantaine suite à l’épidémie. Mais une partie de la ville avait déjà reçu l’ordre de se mettre en quarantaine un jour avant l’annonce des nouveaux cas confirmés. Comment l’ont-ils su ?

Retrouvez NTD Français sur:

YouTube: https://www.youtube.com/c/NTDFrench

Facebook: https://www.facebook.com/ntdfrancais

Instagram: https://www.instagram.com/ntd_fr

Twitter: https://twitter.com/NTDTVFrance

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ