La folle expérience d’un homme : boire 10 canettes de coca par jour pendant un mois – que lui est-il arrivé ?

22 avril 2019 Mis à jour: 22 avril 2019

Les médecins et les professionnels de la santé recommandent généralement d’éliminer les boissons sucrées de l’alimentation mais, dans de nombreux pays industrialisés, l’obsession pour les sodas demeure forte. Donc à quel point est-il mauvais de boire quelques canettes de boissons sucrées ?

Heureusement pour nous, un homme s’est mis au défi de le découvrir et a obtenu des résultats étonnants. Sa vidéo, devenue virale, montre ce que peut faire la consommation de 10 canettes de Coca-Cola par jour, même pour une courte période. Bien qu’en boire 10 par jour puisse sembler extrême, cet homme a tenté d’évaluer l’impact de ces boissons sur ceux qui en boivent une moins grande quantité, mais sur une période plus prolongée.

Une canette de coca classique contient 39 g de sucre (9 cuillères à thé). (Marcos Mesa Sam Wordley/Shutterstock)

Une canette de coca de 12 onces (355 ml) contient 39 g de sucre, soit l’équivalent de 9 cuillères à café. Des sondages ont révélé que presque tous les Américains boivent au moins une boisson sucrée par jour et que plus de la moitié de la consommation totale de sucre ajouté provient de boissons sucrées, tels les sodas et les jus de fruits [avec sucre ajouté].

George Prior, un résident de Los Angeles d’une cinquantaine d’années, soucieux de sa santé, a commencé son défi par une évaluation médicale complète qui a montré qu’il était en excellente santé. Il avait seulement 9 % de graisse corporelle et sa tension artérielle, son taux d’insuline et son poids étaient tous dans les normales. George suivait un « régime paléo » composé de viandes maigres, de légumes et de petits fruits et buvait beaucoup d’eau.

Pour le bien de la science, il a sacrifié un mois de son mode de vie sain pour tester les effets du Coca-Cola sur sa santé. Beaucoup de constats intéressants en sont ressortis, tels le gain de poids, l’augmentation de la tension artérielle, les maux de tête et les envies de fumer. Voici une liste de sept effets ressentis en buvant 10 canettes de coca par jour pendant 1 mois :

1. Gain de poids

En un mois, George a pris environ 10 kilos, soit environ 1 lb [450 g] par jour. Prenez note que George a suivi un régime alimentaire sain tout au long du mois ! Le seul changement a été d’introduire les 10 canettes de coca. Le gain de poids provenait uniquement des boissons sucrées. Une étude de Harvard a révélé que la consommation d’une seule canette de soda par jour pouvait entraîner un gain de poids d’environ 2 kg en un an.

2. Augmentation de la tension artérielle

La tension artérielle de George a augmenté de 129/77 à 143/96. Des études ont démontré qu’une augmentation des taux d’insuline entraîne une augmentation de la tension artérielle, augmentant le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

3. Perte d’appétit

George a constaté qu’il avait, en général, moins d’appétit pour les aliments sains et conventionnels. Non seulement la consommation d’une grande quantité de liquide l’a rempli, mais ses envies se sont plutôt orientées vers les aliments sucrés.

4. Augmentation de la graisse corporelle

En seulement un mois, la graisse corporelle de George a augmenté de 64 %, une charge importante à porter pour le corps ! Un gain de graisse rapide est associé à la fois au diabète et aux maladies cardiaques. Le taux de graisse corporelle est un indicateur de mauvaise santé encore plus important que le nombre sur l’échelle. Selon Webmd, quelle que soit la taille, un taux plus élevé de graisse corporelle augmente le risque de mort prématurée.

Photos de George Prior avant et après (George Prior/10cokesaday.com)

5. Maux de tête et malaise général

Les maux de tête causés par un mélange de caféine et l’augmentation des niveaux d’insuline ont fait que George se sentait léthargique et mal en point. Vers la fin du mois d’expérimentation, il se sentait, d’une façon générale, malade. Le sucre et la caféine, tout comme d’autres substances, tels les colorants artificiels, l’aspartame, l’acidité et l’acide phosphorique, peuvent causer des maux de tête.

6. Faible énergie/fatigue

Les pics de sucre peuvent causer des sautes d’humeur et de la fatigue au cours de la journée. Bien que le sucre puisse augmenter momentanément l’énergie, elle décroît rapidement, vous laissant plus fatigué que vous ne l’étiez au départ. Une revue de 41 études a montré que la consommation de n’importe quel type de boisson énergisante (y compris les boissons gazeuses) provoque un pic de vivacité d’esprit, mais que la fatigue frappe de plein fouet ensuite.

7. Trouble du sommeil

La National Sleep Foundation [Fondation nationale du sommeil] suggère que les personnes buvant habituellement du soda dorment cinq heures ou moins par nuit – un nombre d’heures bien moindre que celui recommandé pour permettre au corps de se régénérer. La combinaison de la caféine et du sucre est en partie responsable. La fatigue peut aussi contribuer à un enchaînement au cours duquel le manque de sommeil incite à consommer plus de boissons sucrées dans la journée.

En concluant son expérience, George Prior a écrit une mise en garde sur son site web 10cokesaday.com : « Les maladies liées à l’obésité sont la pire épidémie que l’Amérique ait jamais connue. Commençons par couper le sucre. Évitons les boissons sucrées, y compris les jus de fruits. Si vous souffrez de diabète de type 2, il est très important de comprendre que les fruits ne sont pas vos alliés. Peut-être mangez-vous l’équivalent en sucre de 10 sodas par jour sans boire 10 sodas ? »

Outre les effets mentionnés dans la vidéo, la consommation quotidienne de soda peut également provoquer d’autres effets, décrits ci-dessous.

Mourir prématurément d’une maladie cardiaque

Illustration – Shutterstock | Image Point Fr

Des scientifiques de Harvard ont réalisé une vaste étude sur la santé pour l’American Heart Association au cours de laquelle ils ont suivi 80 000 femmes et 37 000 hommes pendant des décennies et documenté leur état de santé. Leur étude a révélé que la consommation quotidienne de boissons gazeuses était étroitement liée à une mort prématurée et augmentait la probabilité d’avoir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Le diabète de type 2 et le syndrome métabolique

En plus de la prise de poids, la consommation accrue de boissons gazeuses et d’autres boissons sucrées est associée au développement du syndrome métabolique et du diabète de type 2. Des études de l’Institut national de la santé [National Health Institute] recommandent de limiter la consommation de boissons gazeuses afin de réduire les maladies chroniques liées à l’obésité, comme le diabète de type 2.

Maladie du foie gras non alcoolique

Une autre étude de l’Institut national de la santé montre que la consommation régulière de boissons sucrées est associée à un risque accru de maladie du foie gras. Cette dernière résulte d’un excès de graisse dans les cellules hépatiques, sans que l’alcool soit en cause. Cette maladie est diagnostiquée lorsque plus de 10 % du poids du foie est gras et peut entraîner le cancer ou une insuffisance hépatique. Comme la consommation de boissons gazeuses est liée à l’obésité et au diabète de type 2, qui contribuent tous deux au développement de maladies du foie gras, il est recommandé de limiter la consommation de boissons gazeuses et de boire plus d’eau.

Avis de non-responsabilité : Cet article est fourni à titre indicatif seulement et ne remplace pas un avis médical professionnel.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et faites-nous part de vos commentaires.

RECOMMANDÉ