« Forest », l’imposante girafe du zoo d’Australie, culmine à 5,70m – la plus grande du monde

Par Robert Jay Watson
24 août 2020
Mis à jour: 24 août 2020

Le zoo australien du Queensland a connu une période très active, puisque Bindi Irwin a fièrement annoncé que sa girafe de 12 ans, appelée Forest, a établi un record mondial de la plus grande girafe.

Forest culmine à une hauteur stratosphère d’environ 5,7 mètres, et son titre a été confirmé par le Guinness World Records après des mois de mesures, étayées par des photos et des vidéos.

« Notre chère Forest a officiellement été inscrite dans le Livre des records Guinness pour être la plus grande girafe vivante ! » a annoncé Bindi sur son Instagram. « Nous sommes fiers de notre imposante championne, elle a un cœur si merveilleux. »

(Avec l’aimable autorisation du zoo d’Australie)

Forest est né au zoo d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, en 2007, avant de s’installer dans le Queensland à l’âge de 2 ans. Depuis lors, Forest a beaucoup mangé « 45 kilos de nourriture chaque jour, pour être exact », indique le site web du zoo d’Australie.

La taille extraordinaire atteinte par Forest dépasse celle des plus grands taureaux (girafes mâles) de plus de 20 centimètres. Pour être éligible au record, Forest devait être mesuré du bas de ses sabots jusqu’au sommet de ses ossicones, les deux parties en forme de corne qui dépassent du sommet de la tête d’une girafe.

Mesurer Forest pour qu’il adhère aux critères stricts du Guinness World Records était une tâche difficile, au sens propre comme au sens figuré. Après avoir installé une règle géante à côté d’une mangeoire, le gardien de Forest, Kat Hansen, a dû l’aider à se sentir à l’aise avec cette installation.

(Avec l’aimable autorisation du zoo d’Australie)

Il a fallu plusieurs mois pour confirmer la taille exacte de Forest, car il a pris son temps pour s’habituer à la nouvelle mangeoire. Maintenant qu’il a reçu un certificat, Forest apparaîtra dans l’édition 2021 du Livre Guinness des records mondiaux.

Forest peut également prétendre être l’animal vivant le plus grand du monde, étant donné que les girafes sont les plus grandes espèces d’animaux terrestres. S’il n’est peut-être pas l’animal terrestre le plus lourd du monde, un titre qui revient à l’éléphant de brousse africain, Forest pèse néanmoins 1 900 kilos.

Forest, la « plus grande girafe vivante » du monde, avec la famille Irwin, de gauche à droite : Robert Irwin, Chandler Powell, Bindi Irwin, et Terri Irwin. (Avec l’aimable autorisation du zoo d’Australie)

L’imposante « Forest » a également joué un rôle essentiel dans le programme d’élevage de girafes au zoo, en transmettant ses grands gènes à 12 veaux.

Ceci est particulièrement important, car selon la liste rouge de l’UICN, de nombreuses sous-espèces de girafes sont classées comme « en danger critique d’extinction », « en danger » ou « vulnérables » dans la nature, déclare la Fondation pour la conservation des girafes (GCF). La fondation note que son directeur Julian Fennessy a déjà « sonné l’alarme » il y a quelques années.

« Alors que les populations de girafes en Afrique australe se portent bien, le plus grand animal du monde est soumis à une forte pression dans certaines de ses aires de répartition principales en Afrique de l’Est, centrale et de l’Ouest », a déclaré M. Fennessy, selon le site web de la GCF. « [N]ous sonnons l’alarme depuis quelques années maintenant. »

(Avec l’aimable autorisation du zoo d’Australie)

En plus des réalisations étonnantes de Forest la girafe, la fille du légendaire « chasseur de crocodiles » Steve Irwin a bien d’autres choses à célébrer.

Ce n’est pas la première fois qu’elle frôle les records du monde Guinness, puisqu’elle a reçu l’un des siens pour « le naturaliste/conservateur le plus suivi à la télévision sur Instagram » le 4 mars 2020. Actuellement, 3,7 millions de personnes suivent son travail de « guerrière de la faune » au zoo d’Australie.

Plus joyeuse encore, le 11 août 2020, elle a annoncé qu’elle et son mari, Chandler Powell, attendaient leur premier enfant. « Nous étions impatients de partager cette nouvelle, car ce magnifique petit être est devenu la partie la plus importante de notre vie », a écrit Bindi sur son compte Instagram.

En attendant, elle et le reste de la famille Irwin sont occupés à perpétuer l’héritage de feu Steve Irwin, en protégeant les animaux sauvages, grands et petits.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ