France : 31 % du PIB consacré aux dépenses sociales publiques, un record mondial

Par Léonard Plantain
2 décembre 2020
Mis à jour: 2 décembre 2020

Parmi les pays riches, la France reste la championne incontestée des dépenses sociales. En effet, en 2019, la France a consacré 31 % de sa richesse nationale aux dépenses sociales publiques. Un chiffre qui pourrait encore augmenter avec la crise sanitaire.

Selon une étude de l’OCDE, parmi les 37 membres de l’organisation, la France est le pays qui a consacré en 2019 la plus grande part de sa création de richesse aux dépenses sociales publiques, avec un total de 31 % du PIB.

Derrière la France se trouve notamment ses voisins comme la Belgique (28,9 %), l’Italie (28,2 %), l’Allemagne (25,9 %), l’Espagne (24,7 %) et plus loin se trouvent par exemple le Japon (22,3), les États-Unis (18,7) et le Canada (18).

L’ensemble de ces dépenses sociales publiques comprend les dépenses de redistribution aux ménages modestes et surtout les retraites qui représentent en France 13,6 % du PIB en 2019, soit 44 % des dépenses sociales publiques totales, relate BFMTV.

Selon les auteurs du rapport de l’OCDE : « Au fil des ans, le vieillissement de la population a commencé à exercer une pression à la hausse sur les dépenses sociales avec la demande croissante de soins de santé et de soutien de revenu à la retraite. En période de ralentissement, les dépenses sociales augmentent avec le chômage et les prestations d’aide sociale. Par conséquent, les dépenses ont atteint leur plus récent pic avec la grande crise financière, lorsque les dépenses sociales publiques représentait 21 % du PIB en 2009 en moyenne dans l’ensemble de l’OCDE. »

Aussi, « les contraintes budgétaires ont conduit de nombreux pays à resserrer les critères d’éligibilité pour accéder à l’aide sociale, à réduire la croissance réelle des prestations ou à privatiser les dépenses sociales en augmentant la part des employeurs dans le financement », explique le rapport de l’OCDE.

Les 26 premiers pays de l’OCDE qui ont consacré en 2019 la part la plus importante de leur PIB en dépenses sociales publiques © OCDE

Malheureusement, avec la pandémie de coronavirus, les dépenses sociales devraient fortement augmenter en France, même si les auteurs du rapport de l’OCDE ne peuvent pas encore donner une estimation.

Sur ce sujet, le rapport indique : « Les demandes sur les systèmes de soins de santé ont évidemment augmenté, et un large éventail de soutiens sociaux ont été mis en place ou élargis pour aider les populations à faire face aux effets économiques de la pandémie. La gamme des soutiens comprenaient l’introduction de programmes de travail à temps réduit, l’augmentation des dépenses des indemnités de chômage, les prestations d’assistance sociale, et les fermetures d’écoles ont conduit certains pays à étendre les régimes de soutien du revenu pour le congé parental pour s’occuper des enfants. »

Il faut donc s’attendre à une forte croissance du poids des dépenses sociales publiques.

Focus sur la Chine – Apple déplace sa production hors de Chine


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ