La France, en tête de l’alimentation durable

11 décembre 2016 Mis à jour: 14 décembre 2016

Voilà un modèle de société qu’il faudrait bien préserver : celui de l’alimentation durable. Selon les résultats d’une étude conjointe menée par le Barilla Center for Food and Nutrition et The Economist Intelligence Unit (EIU), la France est la meilleure élève des pays du G20, en ce qui concerne la qualité de son système alimentaire. Tous critères confondus, elle se place devant le Japon (2eme) et le Canada (3eme). En bas du classement on retrouver l’Inde dernière, puis l’Arabie Saoudite et l’Égypte. Les États-Unis se plaçent 11eme et la Russie 18eme.

Pour les 25 pays étudiés (ceux du G20, ainsi qu’Israël, les Émirats Arabes Unis, la Colombie, l’Éthiopie et le Nigeria), trois critères ont été retenus : la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’agriculture durable et la santé nutritionnelle de ses habitants. L’Hexagone arrive en tête sur deux des trois critères, la lutte contre le gaspillage alimentaire et la santé nutritionnelle de ses habitants. Pour l’agriculture durable, cependant, elle montre des lacunes évidentes en arrivant à la 11eme place. Trois points faibles y sont pointés : le niveau élevé des subventions aux producteurs agricoles, l’impact de la nourriture animale et des biocarburants sur les sols, et la biodiversité.

« La France est un modèle pour le reste du monde en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire »

Concernant la lutte contre le gaspillage, le gouvernement a fait pression sur les grandes enseignes alimentaires, il y a un peu plus d’un an,. Cela s’était traduit par une généralisation du don aux associations des denrées périmées et l’interdiction de détruire des denrées invendues et consommables. « La France dispose (…) du cadre réglementaire le plus rigoureux en matière de gestion du gaspillage alimentaire, et notamment une nouvelle loi, votée en février 2016, qui en fait la première nation à sanctionner les supermarchés qui jettent des produits encore consommables », précisent les auteurs de l’étude. Selon eux, la France est un modèle pour le reste du monde en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire.

La France arrive enfin en tête devant le Japon et la Corée du Sud pour la qualité du contenu de ses assiettes, ceci malgré les scandales alimentaires des dernières années. Selon l’étude, sur le critère sensible de l’obésité, « elle se classe au 3e rang mondial pour la faible prévalence de la surcharge pondérale chez les enfants ».

RECOMMANDÉ