François de Rugy se sépare de sa directrice de cabinet après des révélations sur son logement

Par afp
11 juillet 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

La directrice de cabinet de François de Rugy va quitter ses fonctions à la demande du ministre de la Transition écologique, après la publication par Mediapart d’un article sur son logement HLM, annonce-t-elle dans Ouest-France. 

« C’est François de Rugy qui souhaite expressément que je parte », a déclaré Nicole Klein à Ouest-France mercredi soir, ajoutant que ce n’était pas son souhait.

Le cabinet du ministre a confirmé ce départ jeudi matin, sans plus de précisions.

Mediapart a publié dans la soirée de mercredi des informations concernant un logement HLM à Paris occupé par Mme Klein depuis 2001 et conservé de 2006 à 2018 alors qu’elle n’habitait plus la capitale.

L’ancienne préfète des Pays de la Loire fait valoir dans Ouest-France qu’elle y logeait régulièrement quand elle « revenait à Paris le week-end », mais reconnaît avoir agi ainsi « par facilité et négligence ».

Nicole Klein avait rejoint le cabinet fin 2018 de François de Rugy, lui-même arrivé au ministère en septembre en remplacement du démissionnaire Nicolas Hulot.

« S’il y a des pratiques qui ne sont pas dans le cadre de la loi, bien évidemment c’est choquant et bien évidemment elle devait rendre ses fonctions », a commenté jeudi sur France 2 le patron de La République en Marche, Stanislas Guerini, tout en appelant à attendre d’avoir « tous les éléments » pour « juger ».

Mediapart avait déjà mis en cause mercredi matin François de Rugy lui-même pour l’organisation de réceptions fastueuses alors qu’il présidait l’Assemblée nationale, réceptions qualifiées de dîners privés par le journal en ligne mais qui faisaient partie, selon le ministre, de son « travail de représentation ».

D. S avec AFP

RECOMMANDÉ