Fusillade sur le tournage d’un clip de Booba, plusieurs blessés par balles

Par David Vives
21 août 2019 Mis à jour: 21 août 2019

Mardi soir, vers minuit, une fusillade a éclaté à Aulnay-sous-bois en Seine-Saint-Denis, sur le lieux de tournage d’un clip du rappeur Booba. Une quinzaine de personnes munies de battes de base-ball et d’armes à feu ont fait irruption et s’en sont pris aux personnes présentes. Le faits se sont produits dans une zone industrielle, d’après une source proche de l’enquête.

Les individus sont arrivés en voiture alors que l’équipe rangeait le matériel de tournage. Ils ont ouvert le feu à quatre reprises en direction du manager de Booba, qui s’est écroulé.

Parmi les personnes blessées, l’une a été touchée par balles à la cuisse mais ses jours ne sont pas en danger, ont précisé ces sources.

Le réalisateur du clip et un technicien ont également été grièvement blessés après avoir été frappés à coups de pieds, de poings et de battes de base-ball, a indiqué une source policière.

Le rappeur n’était pas sur place au moment des faits. Contactée par BFMTV, la manageuse du chanteur a déclaré que « Booba et son manageur vont bien ».

Le rappeur a lui-même confirmé la nouvelle sur Twitter.

Le rappeur devait tourner son nouveau clip, « Glaive » avec le rappeur Maes. Des images du tournage en question étaient diffusées sur Twitter depuis quelques jours.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête, pour identifier les auteurs.

Booba est un habitué des « clashs » avec d’autres stars du rap. En août 2018, une rixe avait éclaté en plein aéroport d’Orly avec son rival Kaaris, sous les yeux des passagers ébahis.

Les deux rivaux, condamnés par la justice pour cette bagarre, s’étaient ensuite donnés rendez-vous en Suisse pour un combat d’arts martiaux mixtes censé régler leurs différends. Mais les autorités suisses ont annoncé le 16 août avoir annulé l’autorisation initialement donnée pour le combat.

Sur place, les policiers ont retrouvé 4 étuis percutés de calibre 9 mm, une cartouche à blanc et une cartouche de 9 mm. Le commissariat d’Aulnay-sous-Bois est saisi de l’enquête.

RECOMMANDÉ