Un garçon de 11 ans meurt après avoir mangé 4 morceaux de chocolat

Par Victor Westerkamp
4 août 2019
Mis à jour: 4 août 2019

Raffi Pownall, âgé de 11 ans, de Burnley, en Angleterre, est décédé après que son père lui a donné une barre de chocolat comme friandise. Bien que son fils souffrait d’une grave allergie aux produits laitiers, il pensait qu’il pouvait la consommer sans danger.

Le tragique accident s’est produit à 16 h le samedi 8 juin. Le père du garçon, Tom Pownall, avait acheté une tablette de chocolat de la gamme ‘free from’ de Morrison.

Quand ils sont rentrés à la maison, il a servi trois ou quatre morceaux de la barre de chocolat à Raffi son fils, comme friandise. Raffi n’en avait presque rien avalé, « quand il a commencé à être dérangé par un tout petit morceau », a dit le père dans sa déclaration à l’enquête Blackburn, selon The Manchester Evening News.

Tom a immédiatement vérifié les ingrédients qui indiquaient que la barre de chocolat était sans gluten, mais pas sans produits laitiers. Elle contenait du lait en poudre.

Raffi est devenu essoufflé et s’est mis à vomir. « Raffi était malade, mais nous pensions qu’il n’aurait pas besoin d’aller à l’hôpital parce que des attaques similaires s’étaient produites dans le passé et qu’il s’était rétabli », a dit son père en expliquant la situation.

Le père a immédiatement administré à son fils un inhalateur et un EpiPen – une injection d’adrénaline utilisée pour traiter les réactions allergiques aiguës graves – mais en vain.

Plus tard, son père a dit: « Nous lui avons donné de l’eau pour essayer de le calmer après avoir été malade et nous avons utilisé son inhalateur et son EpiPen. Cependant, il était clair que cela ne fonctionnait pas et les services d’urgence ont été appelés. On l’a emmené à l’hôpital où il est malheureusement décédé », poursuit le père.

Le bureau du coroner a jugé qu’il s’agissait d’un accident tragique et a déterminé que Raffi était décédé des suites d’une « anaphylaxie secondaire à l’ingestion d’aliments contenant du lait, de multiples allergies et d’asthme grave ».

L’enquête a également déterminé que le père avait fait tout ce qu’il pouvait pour sauver son fils.

« Je croyais vraiment que cette barre était une barre de chocolat sans produits laitiers. Cela a été tragique. Elle a été ingérée entièrement par accident », a dit Tom.

Un porte-parole de l’Institut Yā Sīn, directeur de l’école de Raffi, a déclaré : « C’était un garçon charmant à qui c’était un plaisir d’enseigner et il nous manquera beaucoup. Nos condoléances, nos pensées et nos prières vont à la famille de Raffi. Les mots ne suffisent pas pour décrire cette perte. »

Waseem Mahmood, un ami de la famille, a dit : « Raffi était un bel enfant, intelligent et mature pour son âge. Il  participait souvent à des évènements et à des retraites avec sa mère, c’était toujours réjouissant qu’il soit près de nous, c’est une grande perte. »

Dans un incident similaire, un garçon de 11 ans est mort dans le New Jersey le jour du Nouvel An après avoir senti une odeur de poisson.

Un garçon de 11 ans meurt après une réaction allergique à l’odeur d’un poisson en train de cuire, dit son père

Un garçon du New Jersey est mort d’une réaction allergique apparente après avoir inhalé des vapeurs de poisson dans la cuisine familiale, selon son père.

« Papa, je t’aime », a dit Camron Jean-Pierre 11 ans, à son père, Steven Jean-Pierre, selon le New York Post. « Il m’a donné deux baisers », a-t-il dit alors qu’il s’évanouissait.

Le père et le fils étaient venus du New Jersey pour passer le Jour de l’An avec sa grand-mère à Brooklyn.

« Il se trouve qu’ils en cuisinaient quand nous sommes arrivés », a ajouté Steven. « D’habitude, il ne réagit pas aussi fortement. »

Il a dit que les vapeurs de poisson avaient submergé son fils et qu’il s’était évanoui avant sa mort, selon le journal.

Steven Jean-Pierre a dit qu’il savait que son fils était allergique au poisson. Le New York Daily News a rapporté qu’il souffrait également d’asthme. Le père a administré le nébuliseur de l’enfant pour traiter l’asthme, mais l’enfant n’arrivait pas à respirer, selon le New York Post.

« J’ai [essayé] de lui donner le nébuliseur – qui fonctionne habituellement – mais ça n’a pas marché et ensuite j’ai appelé l’ambulance », a dit le père le cœur brisé.

Alors qu’il attendait l’arrivée d’une ambulance, Steven a désespérément tenté de réanimer son fils avec une RCR (réanimation cardio-respiratoire). « On aurait dit qu’il n’avait plus de pouls. J’ai [essayé] de lui faire une RCR et il est revenu brièvement », mais il s’est évanoui à nouveau, a-t-il ajouté au Post.

Le garçon a été emmené à l’hôpital de Brookdale, où il a été déclaré mort par la suite.

« Mon fils était le meilleur », a dit le père. « Il rendait tout le monde heureux autour de lui. Il rendait son père heureux. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ