Un garçon de 12 ans confie son chiot à un refuge pour le protéger de son père qui le maltraite

Par Nathalie Dieul
27 février 2020
Mis à jour: 27 février 2020

À la veille de la Saint-Valentin, un garçon de 12 ans du Mexique a accompli un réel acte d’amour envers son chiot : il l’a abandonné dans un refuge pour le protéger de la maltraitance.

C’est pour le mettre en sécurité qu’Andrés a laissé son chiot, un american staffordshire terrier de 3 mois, dans un carton à la porte du refuge Xollin, situé près de la capitale du pays. Il a ajouté dans la boîte une peluche ainsi qu’une lettre expliquant son geste.

« Avec ma maman, nous souhaitons le laisser entre vos mains, en cachette de mon papa car il pensait le vendre. Mais il le maltraite et il le frappe, une fois il l’a frappé si fort qu’il l’a blessé à la queue », a écrit l’enfant dans une lettre déchirante, rapportée par 30 Millions d’amis. « J’espère que vous pourrez l’aider et en prendre soin. »

« Je vous laisse une peluche pour qu’il ne m’oublie pas », ajoute le garçon, probablement désespéré d’avoir à faire le choix d’abandonner son animal.

Les bénévoles du refuge ont pris le chiot en charge et l’ont baptisé René. Son histoire est devenue rapidement virale sur Internet, quand ils l’ont publiée sur la page Facebook du refuge. Ils ont même reçu plus de 300 demandes d’adoption.

Cependant, avant de laisser le chiot se faire adopter, celui-ci « devra être rétabli à 100 % avant de rejoindre une famille, une fois vacciné, déparasité et stérilisé », indique Rosa María Segura, bénévole au refuge Xollin.

« René est en ce moment sous traitement antibiotique, car il est arrivé avec une grave infection. Sa queue fracturée s’est ressoudée, bien qu’il souffre encore un peu », précise Mme Segura. « Nous lui donnons une alimentation riche en protéines et des probiotiques. »

Afin de pouvoir adopter un chien de ce refuge, les demandes d’adoption sont triées « avec une fiche de renseignements, une visite à leur domicile, et une rencontre en face à face. »

Devant l’engouement pour René, le refuge tient à rappeler que 125 autres chiens s’y trouvent et attendent eux aussi de trouver leur famille pour la vie.

« Si vous aviez tous ouvert votre cœur et votre maison à tous et pas seulement à ce chien, tous nos animaux du refuge auraient déjà été adoptés deux fois », précise le refuge, rapporte Midi Libre. « Merci aux quelques personnes qui sont venues au refuge offrir leur aide pour protéger d’autres animaux victimes d’abus ou abandonnés dans notre quartier et ses environs. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ