Gard : il transporte un taureau de 400 kilos dans sa voiture décapotable

Par Séraphin Parmentier
7 juillet 2020
Mis à jour: 7 juillet 2020

Baptisé Bambino, le taureau de six ans s’était échappé de son enclos. Son propriétaire l’a retrouvé et a réussi à le faire monter dans son véhicule.

Le dimanche 5 juillet, plusieurs automobilistes ont été témoins d’une scène peu banale à proximité de la commune du Cailar, en petite Camargue, dans le Gard.

Éleveur de taureaux, Benjamin Bantzé n’a pas hésité à transporter l’un de ses animaux à l’arrière de sa Peugeot 206 décapotable. L’animal étant simplement attaché par une sangle. Une scène insolite qui a fait l’objet de plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Si certains internautes estimaient qu’il ne s’agissait pas d’un véritable taureau mais plutôt d’une statue, M. Bantzé a confirmé aux journalistes de France Bleu que le bovin, baptisé Bambino, était bel et bien vivant et qu’il n’avait pas d’autres moyens pour le ramener dans son enclos.

« Il s’est échappé de là où il était et comme il n’avait plus trop de repères, il a cherché sa route, un peu comme un chien errant. Du coup, je l’ai suivi avec cette fameuse voiture, entre temps, j’ai réussi à trouver un collègue sur le passage, il est monté avec moi en voiture et dès que ça a été le moment propice, j’ai ouvert la portière, il est rentré tout seul, tout simplement », confie le propriétaire de Bambino.

Âgé de six ans, Bambino a été recueilli à sa naissance par Benjamin Bantzé après avoir été abandonné par sa mère.

« Pour ne pas le laisser comme ça, on l’a élevé au biberon. Il a passé tout un hiver dans la maison, près de la cheminée avec les chiens. Quand il a grandi, il a rejoint les veaux et il fait désormais partie de l’élevage, mais avec lui, il y a un peu plus de liens tissés qu’avec les autres taureaux. Il est totalement apprivoisé. Il nous suit partout, il est beaucoup plus docile que les autres. Dans sa tête, c’est un chien ! » souligne M. Bantzé.

L’animal est d’ailleurs bien connu au Cailar : « Chaque année, pour la Pastorale du village, il fait partie de la crèche vivante. Les enfants se font un plaisir d’aller le caresser. »

Et sa petite balade en décapotable dimanche dernier n’a fait que renforcer sa popularité.

« Comme c’était un dimanche et que les gens allaient à la mer, beaucoup de personnes l’ont vu, ont fait des photos, l’ont filmé. Nous, on a continué pour le ramener dans son enclos, tranquille. Il y a quelques personnes qui n’ont pas compris, c’est vrai que ce n’est pas habituel de voir un taureau dans une décapotable mais je leur ai expliqué qu’il n’y avait rien de grave, que ce n’est pas une bête totalement sauvage, qu’il est apprivoisé, mais je les comprends », témoigne le propriétaire du taureau de 400 kilos.

Bambino a désormais retrouvé son pré, où il savoure sa nouvelle notoriété : « Maintenant, c’est la star du village. Tout le monde en parle. Ça fait rire un peu tout le monde. »

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ