Prendre ses petits-enfants de temps en temps allonge l’espérance de vie, révèle une étude

Par EMG Inspired Staff
13 août 2019 Mis à jour: 13 août 2019

Que penseriez-vous si vous découvriez un secret pour une vie plus longue et plus intéressante ?

Apparemment, être un grand-parent qui fait du baby-sitting peut prolonger sa vie.

Les gens disent souvent que le fait d’être entouré d’enfants peut vous faire sentir jeune, mais qu’en est-il si les études peuvent mesurer et indiquer les avantages de prendre soin des enfants ?

(Illustration – Shutterstock | Mladen Zivkovic)

Selon Reuters Health, « prendre soin des autres peut donner un sens à la vie de l’aidant parce que la personne se sent utile pour autrui et pour la société », a dit Bruno Arpino, qui était professeur associé à l’université Pompeu Fabra de Barcelone, en Espagne, en 2016.

Une bonne nouvelle pour les nouveaux parents est que les chercheurs affirment que les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants ont tendance à vivre plus longtemps que les aînés qui ne s’occupent de personne. Des chercheurs de Berlin Aging Study ont mené des études sur une période de 20 ans sur l’effet de prendre soin d’enfants sur la mortalité. L’étude a été publiée dans la revue Evolution and Human Behavior en 2016.

D’après Reuters, plus de 500 personnes âgées de 70 ans et plus, participant à l’enquête berlinoise, ont rempli les questionnaires et les examens médicaux à domicile, dans les cabinets médicaux et dans les hôpitaux  ; ces examens ont été répétés tous les deux ans entre 1990 et 2009.

On a interrogé les participants sur leur fréquence de s’occuper des enfants au cours des 12 derniers mois. S’occuper des enfants a été défini comme le fait de s’occuper d’un petit-enfant ou de faire quelque chose avec lui sans la présence des parents. Ceci a ensuite été noté sur une échelle de 7 points, de 1 (jamais) à 7 (tous les jours).

L’échantillon ne comprenait aucune des principales personnes qui avaient la garde complète des petits-enfants, bien qu’il incluait ceux qui aidaient à subvenir aux besoins de personnes qui ne faisaient pas partie de la famille.

Cette étude a conclu que « passer du temps avec ses petits-enfants et aider ses amis et les membres de sa famille donne aux gens un but et les aide à rester physiquement et mentalement actifs ».

(Illustration – Shutterstock | VGstockstudio)

L’auteure Sonja Hilbrand, doctorante au Département de psychologie de l’université de Bâle, en Suisse, a lancé un avertissement dans un courriel à Reuters Health : « Le fait de n’avoir aucun contact avec ses petits-enfants peut avoir un impact négatif sur la santé des grands-parents. »

Les résultats du Berlin Aging study ont montré que les participants qui aidaient les autres dans leur réseau social avaient des probabilités de survie plus élevées que le groupe qui n’aidait pas.

Donc, si vous êtes une personne âgée, allez trouver des parents ou des voisins qui ont besoin de votre aide ou de votre soutien à temps partiel. C’est peut-être un défi, mais il y a toutes sortes de façons d’aider les autres.

(Illustration – Shutterstock | Monkey Business Images)

Il est très important que chaque individu décide de ce que signifie « une aide modérée », a dit Dr Hilbrand. « Tant que vous ne vous sentez pas stressé par l’intensité de l’aide que vous apportez, vous pouvez faire quelque chose de bien pour vous et pour les autres. »

Les résultats du Berlin Aging Study ont aussi montré que, en tenant compte de l’âge et de l’état de santé général des grands-parents, le risque de décès sur une période de 20 ans était inférieur d’un tiers pour les grands-parents qui s’occupaient de leurs petits-enfants par rapport aux grands-parents qui n’assuraient aucune garde.

Selon Reuters Health, la moitié des grands-parents qui s’occupaient des petits-enfants étaient encore en vie après 10 ans de leur entrevue initiale. Entre-temps, ceux qui n’aidaient pas les autres n’ont vécu qu’environ 5 ans.

Si les experts disent que « s’occuper des petits-enfants » donne aux personnes âgées un but à leur vie et les garde actives, alors peut-être que de petites doses de baby-sitting peuvent prolonger leur vie !

Seulement, allez-y doucement avec le portable et en partageant les photos des petits-enfants.

RECOMMANDÉ