Gary Sinise affirme que le rôle du «Lieutenant Dan» a changé sa carrière et l’a mis en contact avec des vétérans américains

Par Louise Bevan
1 février 2020 Mis à jour: 1 février 2020

Cela fait plus d’un quart de siècle que l’acteur et militant Gary Sinise a joué le rôle du Lieutenant Dan Taylor dans Forrest Gump. Ce rôle mémorable et emblématique a changé à jamais le cours de la carrière de Gary et a inspiré d’innombrables vétérans.

« Je ne pouvais pas prévoir que le personnage du lieutenant Dan aurait une vie propre au-delà du film », a expliqué Gary, s’adressant à l’United Service Organizations (USO), une organisation à but non lucratif qui offre des services de loisirs et de soutien moral aux membres de l’armée américaine, en 2014. « C’est une bénédiction et un privilège d’établir ce lien avec les blessés de notre communauté militaire. »

Gary Sinise dans un hélicoptère Apache de l’armée américaine lors d’une visite de la ligne de vol à la base d’opérations de contingence de Speicher, en Irak, le 21 mai 2007 (©Getty Images | Mike Theiler/USO)

Le portrait du lieutenant Dan que Gary a incarné dans le film à grand succès Forrest Gump en 1994 est l’un des portrait de vétéran blessé et tourmenté les plus réalistes de l’histoire du cinéma. Pour cet acteur patriotique, jouer ce rôle a suscité une passion de toute une vie pour aider les vétérans du monde entier.

Dans le film, le grincheux lieutenant Dan perd ses jambes lors de la Guerre du Vietnam et est tragiquement confiné dans un fauteuil roulant. Plus tard, il travaille à contrecœur avec Forrest Gump, son ancien camarade militaire, dans une entreprise de pêche de crevettes en démarrage. Malgré les démons qui le hantent, le lieutenant Dan finit par faire fortune et trouve le bonheur en investissant dans des actions de la compagne Apple, en se faisant poser des prothèses de jambes et en se mariant.

Le rôle parfaitement joué du vétéran troublé a valu à Gary une nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur second rôle. Peut-être plus durablement, cela a inspiré Gary à honorer une cause philanthropique qui lui tient à cœur : aider les vétérans américains.

À peine quatre semaines après la sortie de Forrest Gump, Gary a été invité à une convention nationale des vétérans américains handicapés à Chicago, a rapporté le New York Post. En acceptant l’invitation, Gary a réalisé que le Lieutenant Dan avait vraiment ému les soldats blessés.

« J’ai vite compris que [le lieutenant Dan] était une sorte de brise-glace », a déclaré Gary à The Arizona Republic. « Il y avait beaucoup de vétérans qui n’étaient pas en très bonne forme, mais lorsque je suis entré, leurs visages se sont illuminés et ils voulaient parler du film. »

Gary Sinise et ses collègues de Forrest Gump posent avec leur prix lors de la 21ème édition des Annual People’s Choice Awards (Prix annuels du public) aux studios Universal City le 5 mars 1995. (©Getty Images | Vince Bucci/AFP)

Gary a fait appel à la United Service Organizations Inc. (USO) et a commencé à participer aux rencontres avec les troupes à l’étranger. Il a commencé par visiter l’Irak en juin 2003.

Gary a confié que personne ne connaissait son vrai nom ; les militaires l’appelaient simplement « Lieutenant Dan », selon la vidéo de l’entrevue accordée à Pickler & Ben.

« Les vétérans reconnaissent certaines des choses que le lieutenant Dan traverse », a déclaré Gary à la Military Officers Association of America (l’Association des officiers militaires américains), « une partie des compréhensibles sentiments de confusion, de désespoir, de colère, de frustration et de solitude que peut ressentir un vétéran du Vietnam ».

L’acteur a grandi dans l’Illinois et a lui-même des liens familiaux avec l’armée américaine. Son père a servi dans la marine pendant la guerre de Corée, son beau-frère était médecin de l’armée et son oncle était en poste au Japon.

Gary Sinise rencontre l’officier Leif Neely, blessé au CW-4 de l’armée américaine, à la base d’opérations avancée Mazur en Irak, le 20 mai 2007. (©Getty Images | Mike Theiler/USO)

À l’âge de 5 ans, Gary a reçu un uniforme militaire de son oncle. « J’ai porté cet uniforme autant que maman me l’a permis », se rappelle Gary dans son autobiographie de 2019 « Un Américain reconnaissant » (Grateful American ), selon le New York Post. « Au magasin. À la maternelle. À l’Halloween. J’ai même dormi dedans. »

En 2011, l’acteur a inauguré la Fondation Gary Sinise afin d’honorer officiellement le service et le sacrifice des vétérans, du personnel militaire et des premiers intervenants américains. La Fondation a fait don d’équipements, de véhicules spécialisés et de centaines de milliers de repas aux vétérans, et a construit et offert 70 « maisons intelligentes » adaptées aux vétérans gravement blessés et à leurs familles, a rapporté le Time.

Par l’intermédiaire de la Fondation, Gary a également été un ardent défenseur des vétérans souffrant de stress post-traumatique.

Le saxophoniste Mitch Paliga, le bassiste Gary Sinise et le trompettiste Kirk Garrison du Lt. Dan Band à Studio City, Californie, le 29 octobre 2010 (©Getty Images | Alberto E. Rodriguez)

Bassiste accompli, Gary a même formé le Lt. Dan Band qui était en tournée en 2004. À ce jour, le groupe donne environ 50 concerts par année pour les troupes en service actif et les vétérans militaires aux États-Unis et à l’étranger.

« Lorsque vous considérez l’histoire du lieutenant Dan, c’est une histoire pleine d’espoir pour nos vétérans blessés », a déclaré Gary, s’adressant à l’USO, « parce que c’est un vétéran de combat blessé et qu’il est aussi capable de réussir dans la vie ».

« J’ai rencontré beaucoup de vétérans au fil des ans », a poursuivi Gary. « Je voudrais simplement qu’ils sachent qu’ils sont appréciés, qu’on ne les oublie pas. »

RECOMMANDÉ