Gary Sinise offre à un ancien combattant de l’armée américaine une maison intelligente gratuite après qu’il a perdu ses deux jambes en Afghanistan

Par Epoch Times
11 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Alors que certains militaires font le sacrifice ultime pour leur pays, d’autres survivent, mais leur vie est changée à jamais par des blessures.

Des histoires comme celles-ci prouvent que l’esprit de ces guerriers est toujours aussi fort, longtemps après avoir quitté le champ de bataille. C’était le cas de Stefan LeRoy, un sergent à la retraite de l’armée américaine.

Déployé en Afghanistan en 2012, M. LeRoy n’avait que 21 ans lorsqu’il a perdu ses deux jambes. Alors qu’il transportait un soldat blessé, un engin explosif improvisé a explosé, détruisant ses jambes en un instant. Une jambe a été sectionnée au-dessus du genou et l’autre, en dessous.

De retour chez lui, et après s’être remis d’une blessure qui a changé sa vie, il a appris à marcher à l’aide de prothèses. M. LeRoy a refusé de se laisser abattre par son sort. Au lieu de cela, il a choisi de rester actif, ce qui lui a donné une raison de vivre.

« C’était génial d’avoir une échappatoire parce que j’aurais facilement pu m’asseoir, boire et m’apitoyer sur mon sort », a dit l’ancien soldat au The Palm Beach Post. « Mais au lieu de ça, j’ai fait du sport adapté. »

M. LeRoy a participé au marathon de Boston, qu’il a couru quatre fois et cyclé deux fois à la main. Il a participé deux fois aux Invictus Games, une compétition sportive internationale pour anciens militaires blessés.

Le soldat réhabilité a parcouru un long chemin depuis ses jours de déploiement. Toujours âgé de moins de 30 ans, M. LeRoy a de nombreuses années devant lui. Depuis, il a rencontré Katie Smith, la femme qui est devenue son épouse. Ils se sont mariés en 2014. Ils attendaient leur premier enfant en mai.

Pourtant, il n’était guère convenable pour M. LeRoy de vivre dans leur appartement alors qu’il était confiné dans un fauteuil roulant, manœuvrant dans leur petite chambre avec des meubles et arpentant des couloirs étroits où il se frappait souvent contre des murs par accident.

C’était cette lutte pour retrouver son indépendance dans la vie quotidienne qui a amené M. LeRoy à la Fondation Gary Sinise. L’acteur bien connu qui a joué le rôle du lieutenant Dan est depuis longtemps un partisan des anciens combattants. Le programme Restoring Independence Supporting Empowerment (RISE) de la fondation a choisi M. LeRoy et sa famille pour recevoir une toute nouvelle maison intelligente.

Des maisons dotées de commodités d’habitation adaptatives de pointe jusque dans les moindres détails ont été construites, entièrement payées et offertes par la Fondation aux anciens combattants militaires gravement blessés et à leurs familles. L’objectif était simple : leur offrir une meilleure qualité de vie.

L’ancien soldat blessé a été bien assez courageux.

« Je peux être moi-même à l’intérieur de la maison et, quand je sors, je m’adapterai au reste du monde », a confié M. LeRoy au Palm Beach Post.

Actuellement, la maison intelligente de trois chambres à coucher des LeRoy est en construction près de la communauté d’Abacoa, à Jupiter, en Floride. Les nouveaux parents pensent que c’est un bon endroit pour élever une famille. Ils espèrent emménager à l’automne.

La maison sera dotée de larges couloirs adaptés aux fauteuils roulants, d’un banc de transfert spécial dans la douche ainsi que d’une technologie personnalisée pour accéder au contenu des armoires de cuisine.

La cerise sur le gâteau est que tout sera sans hypothèque pour la famille.

Cela laisse une grande liberté à M. LeRoy pour se concentrer sur ce qui compte le plus.

« Être présent et participer à l’éducation de ma fille, je pense que c’est la partie la plus importante », a dit M. LeRoy.

Mais ce n’était pas la première maison intelligente donnée par l’acteur patriotique…

(©Getty Images | Paul Morigi)

Gary Sinise donne une maison intelligente à un ancien béret vert qui a perdu ses deux jambes en Afghanistan

Un homme originaire de Tucson et ancien Béret vert qui a perdu ses deux jambes en Afghanistan sait ce que c’est que de se remettre sur pied après une chute. Ce à quoi cet ex-soldat ne s’attendait peut-être pas après son retour à la maison était un coup de main d’une célébrité bien connue.

Le sergent de 1re classe Caleb Brewer s’est enrôlé dans la Réserve de l’armée américaine en 2005 et a rejoint les Bérets verts en 2012. Lors d’un déploiement en Afghanistan en 2015, il a été grièvement blessé au combat et ses deux jambes ont été sectionnées. Il souffrait d’infections, de caillots de sang et d’un traumatisme crânien. Pourtant, malgré toutes ses blessures, le soldat a survécu. M. Brewer a pris sa retraite en 2016.

L’ancien soldat, maintenant âgé de 31 ans, est retourné à Tucson, où il a dû relever tous les défis de la vie sans ses jambes. Entretemps, l’acteur Gary Sinise, un partisan bien connu des familles des militaires, en a pris bonne note et a veillé à ce qu’un logement adéquat ne soit pas une préoccupation pour M. Brewer.

La star hollywoodienne, célèbre pour son personnage du lieutenant Dan dans Forest Gump, soutient les vétérans de guerre depuis les années 1970. Après les attentats du 11 septembre à New York, son engagement s’est accru et il a fondé en 2011 la Gary Sinise Foundation pour soutenir les familles des militaires.

Lorsque M. Sinise a pris connaissance de la situation de M. Brewer, la fondation l’a contacté pour lui donner un coup de main. Ils l’ont encouragé à postuler au programme RISE (Restoring Independence Supporting Empowerment), dont l’objectif est de construire des maisons intelligentes spécialement adaptées ainsi que des véhicules adaptés pour les vétérans blessés.

Avant même que M. Brewer et sa famille ne s’en rendent compte, ils avaient été approuvés pour une nouvelle maison intelligente à Tucson, entièrement équipée avec des modifications spéciales pour aider M. Brewer à faire face à son handicap. La maison a été achevée le 6 février 2019.

La maison adaptée est équipée de fonctions commandées par smartphone : qu’il s’agisse de vérifier qui est à la porte, de régler le volume de la chaîne stéréo ou d’ouvrir les stores, il suffit d’un simple appareil portatif. On a également installé des miroirs inclinés et des portes coulissantes adaptées aux fauteuils roulants.

« C’est incroyablement bouleversant dans le bon sens du terme », a confié M. Brewer. « Ça semble irréel. Je ne m’y attendais le moins du monde. » M. Brewer, son épouse, Ashley, et leurs deux filles Emily et Evelyn auront moins de soucis grâce à l’engagement ferme de la Fondation Gary Sinise.

M. Brewer a fait des progrès considérables dans ses efforts de réadaptation. Il a appris à marcher en utilisant des prothèses quatre mois après sa blessure. Aujourd’hui, il dispose d’une salle d’entraînement spécialisée pour l’aider dans sa physiothérapie. Il s’entraîne pour sa propre santé et aide d’autres hommes et femmes handicapés à reconstruire leur corps et leur confiance.

Dans un communiqué de presse, la fondation a souligné : « Une maison intelligente spécialement adaptée augmentera considérablement sa capacité à accomplir les fonctions quotidiennes nécessaires. »

La Fondation Gary Sinise a également lancé d’autres projets pour aider les anciens combattants et leurs familles. Récemment, le programme de secours et de résilience de la Fondation a fait l’objet d’une couverture médiatique. Leur programme, appelé Snowball Express, aide les familles des militaires qui ont perdu des êtres chers en offrant des retraites thérapeutiques dans des endroits stimulants pour les enfants et les parents survivants. Récemment, la fondation Sinise a amené à Disney World à Orlando, en Floride, plus de 1 000 enfants de soldats tombés au combat.

RECOMMANDÉ