Gênes : un chien sauveteur en entraînement dans les environs a sauvé les premières vies

18 août 2018
Mis à jour: 18 août 2018

Francesco, Laura et son berger australien, Night Spirit appartiennent à l’équipe cynophile de la police de Gênes. Mardi 14 août, ils étaient justement en entraînement sur le côté ouest du pont Morandi, rapporte le compte Facebook de l’agent Lisa qui relaie l’actualité de la police d’État italienne.

Ils ont cru d’abord à un tremblement de terre, puis ont vite compris la triste réalité. Night Spirit étant spécialisé dans la recherche de personnes, le trio n’a pas hésité à se précipiter vers les décombres. Sous une pluie battante, ils tentent de découvrir des survivants.

« Le 14 août au matin, ils vont faire un exercice avec le chien de Laura, raconte l’agent Lisa. Tout à coup se déroule devant eux une scène apocalyptique : ils voient une grande partie du pont s’effondrer et des voitures et des camions plonger dans le vide. Ils courent vers les décombres et cherchent des survivants avec l’aide précieuse de Night Spirit. Tout d’abord, l’animal trouve des cadavres au milieu de cet enfer et puis, il découvre le premier survivant de la tragédie, le conducteur d’un camion projeté hors de sa cabine et heureusement toujours vivant ».

Puis, avec l’arrivée d’autres secouristes, tout s’enchaîne : l’eau de la rivière qui monte, une fuite de gaz… Les autres équipes cynophiles sont arrivées sur les lieux, mais Francesco, Laura et Night Spirit ont poursuivi leurs recherches.

Ils ne sont pas prêts d’oublier les premières minutes de la catastrophe : « Il y a certaines images, certaines odeurs que tu ne peux plus sortir de ta tête« , a confié Francesco.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ