« Gilets jaunes » : des hypermarchés et des stations-service touchés

17 novembre 2018 Mis à jour: 17 novembre 2018

Un nombre limité de stations-service et d’hypermarchés étaient touchés samedi par le mouvement de protestation des « gilets jaunes » contre les prix des carburants, ont indiqué des entreprises à l’Agence France Presse (AFP).

Le groupe Total a dénombré « moins d’une trentaine de stations impactées à midi, avec présence de gilets jaunes à proximité ».

Il s’agit de stations avec une présence de manifestants sur place ou une fermetures provisoires dans certains cas, a précisé un porte-parole à l’AFP.

Il n’y a pas eu « d’incidents notables », a-t-il ajouté.

Du côté d’Auchan, tous les hypermarchés étaient ouverts samedi matin sauf ceux de Pau et de Noyelles Godault (Pas-de-Calais), a indiqué un porte-parole.

Il a fait état d’un « blocus complet » sur plusieurs magasins, notamment dans le nord de la France mais pas uniquement (Louvroil, Dunkerque, Hirson, Calais, Saint-Quentin, Bar-le-Duc, Belfort, Dommerat, Mont-Saint-Martin, Saint-Cyr, Gien).

Au total, 47 hypermarchés de cette enseigne ont leurs accès routiers bloqués ou en situation de filtrage et 26 stations-service ne distribuaient pas de carburant.

Interrogé par l’AFP, Carrefour ne disposait en revanche pas d’informations chiffrées à la mi-journée.

Le groupe a précisé avoir mis en place « un dispositif d’information (par SMS et mail) à [ses] clients sur l’accès à leur magasin habituel ».

https://twitter.com/David_vanH/status/1063789781832876034

Les « gilets jaunes » ont organisé samedi plus de 2 000 rassemblements en France mobilisant 124 000 personnes contre la hausse des taxes sur les carburants, a annoncé le ministre de l’Intérieur à la mi-journée.

D. S avec AFP

RECOMMANDÉ