« Gilets jaunes » : un forcené avec une grenade demande une rencontre à l’Élysée

23 novembre 2018 Mis à jour: 23 novembre 2018

Un forcené vêtu d’un gilet jaune et tenant à la main une grenade, qui pourrait être lacrymogène, demandait à ce que les « gilets jaunes » soient reçus à l’Élysée vendredi sur un centre commercial d’Angers, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de BFMTV.

Le RAID et une équipe de déminage ont été appelés sur place, selon la police.

« Il est tout seul et a dans les mains un objet qui ressemble à une grenade lacrymogène. Le directeur départemental de la sécurité publique négocie avec lui », a déclaré à l’Agence France Presse (AFP) le procureur de la République d’Angers Yves Gambert.

« Il revendique que les gilets jaunes soient reçus à l’Élysée », a ajouté le magistrat.

L’alerte a été donnée à 16h45. Un périmètre de sécurité a été établi par la police.

L’homme « parle d’explosifs » et détient « des sacs », selon la police, qui a identifié l’auteur. Il se trouve sur une station de lavage du centre commercial Espace Anjou, près d’un point de blocage tenu depuis une semaine par les « gilets jaunes ».

https://twitter.com/VPatriote/status/1066021739270995970

Ces derniers se sont désolidarisés du forcené, selon la préfecture, qui évoque des « revendications floues ».

D. S avec AFP

RECOMMANDÉ