Gironde : le maire s’allonge au milieu du chemin pour dissuader les gens du voyage de s’installer dans un parc

Par Emmanuelle Bourdy
1 août 2021
Mis à jour: 1 août 2021

Des gens du voyage s’apprêtaient à s’installer dans le parc de la Tour Gueyraud à Sainte-Eulalie (Gironde), le maire de la commune s’est couché « symboliquement » sur le chemin pour les en empêcher.

Ils ont mis en avant « l’obligation d’accueil »

Ils étaient une centaine de familles avec leurs caravanes à vouloir pénétrer dans l’enceinte du parc de la Tour Gueyraud à Sainte-Eulalie, une commune située à une quinzaine de kilomètres de Bordeaux. Ils se sont présentés ce mercredi 28 juillet aux environs de 10 h 30, persuadés d’être dans leur bon droit, avançant que les communes doivent se plier à « l’obligation d’accueil », ainsi que le rapporte Sud-Ouest.

Hubert Laporte, le maire du bourg, a expliqué au quotidien que « la commune de Sainte-Eulalie a moins de 5 000 habitants », et par conséquent, elle « n’est pas dans la Métropole, elle fait partie de la communauté de communes de Saint-Loubès, qui compte une aire d’accueil sur le territoire de cette dernière ».

Lorsque les gens du voyage sont arrivés devant l’entrée du parc, d’énormes pierres leur bloquaient la route. Elles avaient été placées là à la suite de leur dernier passage le mois dernier. Toutefois, loin de rebrousser chemin, les gens du voyage ont sanglé ces pierres pour dégager le passage.

Finalement, ils se sont installés dans le pré d’un viticulteur

Vers 11 heures, le maire accompagné des gendarmes et des policiers sont intervenus juste à temps pour les stopper dans leur lancée, sans quoi ils seraient aisément parvenus à leurs fins. Dans ces entrefaites, les services de la Ville s’étaient mis à creuser une tranchée au moyen d’une tractopelle, toujours dans le but de les dissuader de s’installer à cet endroit. Comme tous ces événements ont entraîné des tensions entre les différents protagonistes, le maire, en dernier recours, s’est allongé au milieu de la voie.

Le groupe s’est finalement rabattu sur le pré d’un viticulteur situé à proximité de Sainte-Eulalie, non sans avoir précédemment menacé de bloquer la commune.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ