Glyphosate : le pesticide serait responsable de la mort prématurée de nombreux animaux d’élevage

28 juillet 2018
Mis à jour: 28 juillet 2018

Dans un documentaire diffusé le 17 juillet, la chaîne Arte est revenue sur les dangers du glyphosate : un pesticide particulièrement controversé que l’on retrouve notamment dans le célèbre Roundup.

Intitulé Pesticide et santé : l’équation sans solution, ce documentaire présente des images choquantes parfois difficilement soutenables.

Malformations, fausses couches, cancers, morts prématurées, les séquences filmées font froid dans le dos.

Des images qui illustrent concrètement les effets du glyphosate sur la santé des hommes et des animaux.

Pourtant, les scientifiques n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur les dangers de cet herbicide qui reste le plus utilisé au monde.

Tandis que les conclusions des chercheurs indépendants semblent toutes incriminer le glyphosate, d’autres études, généralement financées par les fabricants d’herbicide, réfutent au contraire sa toxicité.

Pour l’instant, un seul pays a banni le glyphosate de son territoire : le Sri Lanka.

En France, un amendement proposant d’interdire l’usage du glyphosate à partir de 2021 a été proposé aux députés le 28 mai dernier par Matthieu Orphelin (LREM) dans le cadre du projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable.»

Étonnamment, la majorité des parlementaires se sont désintéressés du vote : sur les 491 députés que compte l’Assemblée, seuls 85 se sont déplacés.

Sur ces 85 votants, 63 ont rejeté l’amendement visant à interdire le glyphosate d’ici 3 ans.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis.

RECOMMANDÉ