Google et Microsoft accélèrent leur processus de transfert de production de la Chine vers d’autres pays, en raison du coronavirus

Par Chriss Street
1 mars 2020
Mis à jour: 1 mars 2020

Microsoft et Google s’empressent de déplacer la production d’appareils électroniques de la Chine vers d’autres endroits comme le Vietnam et la Thaïlande en Asie du Sud-Est, rapporte le quotidien économique Nikkei Asian Review.

L’absence de reprise après sinistre de la chaîne d’approvisionnement de nombreuses entreprises technologiques mondialisées, mise en évidence par l’épidémie de coronavirus, contribue à l’actuel krach boursier, les analystes de Wall Street attribuant des risques plus élevés au potentiel de croissance et à la rentabilité des entreprises. Les risques de reprise après sinistre ont d’abord été considérés comme particulièrement élevés pour Google et Microsoft.

L’épidémie de coronavirus COVID-19 est survenue juste au moment où l’industrie technologique se préparait au déploiement mondial de 1 000 milliards de dollars de réseaux sans fil 5G qui devait permettre une expansion mondiale spectaculaire des applications d’intelligence artificielle.

Google et Microsoft ont tous deux élargi leurs offres de matériel grand public pour compléter leurs offres logicielles et basées sur le cloud dans le but d’imiter l’écosphère client qui a conduit Apple à devenir l’entreprise qui a la plus grande valeur au monde.

Google détient désormais la deuxième part de marché des haut-parleurs intelligents, et bien que ses téléphones Pixel ne se soient classés que 6e aux États-Unis l’année dernière, les expéditions mondiales ont augmenté de 50 %, a indiqué Nikkei. La part de marché aux États-Unis pour Pixel a augmenté de 139 % au cours du troisième trimestre de 2019. Ces gains devraient se poursuivre avec le lancement en avril de son Pixel 4A à bas prix et la sortie de son Pixel 5 haut de gamme au deuxième semestre 2020.

Nikkei a indiqué que les prochains téléphones Pixel de Google seront construits au Vietnam, et l’un de ses partenaires de fabrication de longue date se prépare à construire ses produits « maison intelligente », tels que le Nest Mini et d’autres haut-parleurs intelligents à commande vocale, en Thaïlande le premier semestre 2020.

Au début des années 2000, Microsoft a connu une série de défaillances de produits matériels, dont le Windows Phone. Mais le lancement en 2012 de sa gamme d’ordinateurs de bureau, d’ordinateurs portables et de portables Surface a été un grand succès.

Microsoft devrait maintenant produire la gamme Surface dès le deuxième trimestre dans le nord du Vietnam. C’est ce qu’a dit au quotidien Nikkei un responsable de la chaîne d’approvisionnement : « Le volume au Vietnam sera faible au début, mais la production va s’accélérer et c’est la direction que Microsoft veut prendre. »

Google et Microsoft, historiquement axés sur Internet, semblent être beaucoup plus agiles dans la capacité de délocaliser la production que les entreprises traditionnelles axées sur le matériel informatique comme Apple, HP et Dell qui avaient avantage à concentrer leur production dans d’énormes installations chinoises pour maximiser les économies d’échelle et la rentabilité.

Enodo Economics a fait remarquer que la guerre commerciale sino-américaine a mis en évidence la nécessité d’une meilleure reprise après sinistre, mais COVID-19 a maintenant justifié une rupture de paradigme plus significative. Selon le Financial Times : « Imaginez un monde dans lequel les opérations bancaires transfrontalières, les achats en ligne et le partage de données sont séparés entre deux systèmes. C’est une réalité vers laquelle nous nous dirigeons peut-être. »

RECOMMANDÉ