Google fait breveter une solution pour éviter les nids de poule sur la route

26 août 2015 Mis à jour: 12 septembre 2018

De tous les petits désagréments de la vie, les nids de poule sur la route peuvent être l’un des pires. En plus de secouer brusquement le conducteur, les nids de poule peuvent au mieux endommager la peinture de votre voiture, voir crever un pneu, au pire endommager les amortisseurs et la suspension ou dérégler la direction. Vous pourriez même être piégé si le nid de poule est assez grand.

La semaine dernière, Google a fait breveter un système qui pourrait permettre aux conducteurs d’éviter les nids de poule. Nul besoin de compter sur leur expérience sur les routes à prendre ou ne pas prendre, il s’agirait plutôt de relier leur GPS à une base de données centralisée qui enregistre l’emplacement de tous les nids de poule.

Google évaluera diverses routes enregistrées dans cette base de données en les notant, afin que les conducteurs puissent être renseignés sur la quantité de nids de poule sur telle ou telle route.

Les technologies de collecte de données sont flexibles, de sorte que Google pourrait collecter les informations de divers groupes de bénévoles. L’estimation du danger du nid de poule sera effectuée à l’aide des « capteurs de mesure verticale, de détecteurs de mouvement, d’un accéléromètre, [ou] d’un altimètre », et pourra être chargé sur toute une gamme d’appareils, d’ordinateurs portables aux smartphones; les données seront envoyées par la suite à Google.

Google compilera ces données et, à travers un algorithme, attribuera des notes aux différentes routes dans sa base de données. Les conducteurs pourront ainsi mesurer la fréquence des nids de poule sur une route donnée, et choisir entre un voyage plus court ou moins perturbant.

La localisation des nids de poule améliorera encore davantage le portail Google Maps déjà largement utilisé, et pourra également être branchée à un système de conduite autonome. Le système est actuellement testé par le géant américain. Jusqu’à présent, Google n’a pas fait savoir comment il envisage d’utiliser cette technologie encore théorique.

Lire l’article original ici.

RECOMMANDÉ