Grand débat national : pour Éric Zemmour, la priorité « c’est la démographie, c’est la lutte contre l’immigration »

7 février 2019 Mis à jour: 7 février 2019

Interrogé par un téléspectateur pendant l’émission Z&N diffusée sur Paris première le 6 février, Éric Zemmour a exposé les trois mesures qui devraient selon lui être adoptées en priorité dans le cadre du grand débat national.

Après avoir expliqué que le grand débat national était « un enfumage » et qu’il n’entendait pas y participer, dénonçant « un one-man-show » dont il ne voyait « pas l’intérêt », Éric Zemmour a livré ses priorités pour la France et les Français.

« Tout le monde le sait, j’ai une priorité : c’est la démographie, c’est la lutte contre l’immigration. Je pense que nous sommes en danger de mort », commence le chroniqueur.

Et l’auteur de l’ouvrage Destin français de préciser son propos :

« Toutes mes premières mesures concerneraient donc uniquement l’immigration, c’est-à-dire suppression du regroupement familial, suppression du droit du sol, préférence nationale pour les allocations sociales, expulsion de tous les délinquants avec la double nationalité, déchéance de nationalité pour les djihadistes et même pour de nombreux délinquants. »

« C’est l’essentiel pour moi, c’est l’identité », ajoute-t-il.

Des mesures dont la mise en place ne va toutefois pas de soi :

« Ce n’est pas évident car ça veut dire un affrontement, ça veut dire sortir de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), ça veut dire un affrontement avec le Conseil d’État et le Conseil constitutionnel, ça veut dire une révision constitutionnelle pour remettre le Conseil constitutionnel là où il était avant ; ça a des conséquences, ce n’est pas rien », conclut l’essayiste.

Cet article vous a intéressé  ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE :

  Pour le général Tauzin, le grand débat national est « une occasion de travailler pour l’avenir et d’apaiser les tensions »

RECOMMANDÉ