Grasse : ils agressent un policier en civil, se font malmener et décident de porter plainte contre lui

Par Séraphin Parmentier
30 juillet 2020
Mis à jour: 30 juillet 2020

Après s’en être pris à un policier en civil pour un motif futile, bien que celui-ci ait décliné sa qualité, deux individus se sont présentés au commissariat dans l’intention de déposer plainte contre lui, s’estimant victimes.

Les faits se sont déroulés dans la soirée du lundi 27 juillet à Grasse (Alpes-Maritimes).

En fin de journée, une dispute a éclaté entre une automobiliste et un quinquagénaire qui venait de lui faire une remarque après qu’elle eut heurté un plot au cours d’une manœuvre, rapportent les journalistes de Nice-Matin.

L’automobiliste finit par quitter les lieux et prévient deux frères âgés de 20 et 24 ans faisant partie de ses connaissances. Peu de temps après, ces derniers escaladent le mur de la résidence où habite le Grassois qui avait fait une réflexion à leur amie.

Cherchant à éviter le conflit, le propriétaire des lieux décline ses qualités aux deux intrus et leur révèle qu’il est policier. Loin de se laisser impressionner, les deux frères agressent le quinquagénaire.

Celui-ci résiste et parvient toutefois à les faire fuir. Souffrant d’un hématome au front, le policier se rend à l’hôpital où il se verra délivrer deux jours d’ITT. Il alerte également ses collègues du commissariat de police de Grasse.

Dans la soirée, les deux jeunes agresseurs décident de se rendre à leur tour à l’hôtel de police afin de déposer plainte contre le quinquagénaire. Identifiés par les agents grassois, les deux hommes ont été placés en garde à vue et une enquête préliminaire a été ouverte « pour violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Les enquêteurs vont désormais s’atteler à exploiter les bandes des caméras de vidéosurveillance et à recueillir des témoignages afin de recouper les versions des différents protagonistes de l’affaire.

À l’issue de leur garde à vue, les deux suspects ont été remis en liberté.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ