Grèce: ratification d’un accord de coopération militaire avec les Etats-Unis

Par Epoch Times avec AFP
30 janvier 2020
Mis à jour: 31 janvier 2020

Le parlement grec a approuvé jeudi une version actualisée d’un accord de coopération en matière de défense avec les Etats-Unis qui autorise l’utilisation par l’armée américaine d’infrastructures militaires grecques.

Plusieurs centaines de manifestants communistes, de gauche et pacifistes se sont rassemblés dans le centre d’Athènes au moment où une majorité de députés a approuvé l’Accord de coopération de défense mutuelle (MDCA), qui actualise l’accord initialement signé en 1990 lorsque le père de l’actuel Premier ministre Kyriakos Mitsotakis était chef du gouvernement.

L’accord autorise l’utilisation par les forces américaines d’installations militaires grecques comme les bases aériennes de Larissa et Stefanovikio.

Les forces américaines ont le droit de s’en servir pour le ravitaillement, l’entraînement, la maintenance temporaire, le stockage et les interventions d’urgence.

La version actualisée de l’accord a été signée en octobre au cours d’une visite du secrétaire américain à la Défense Mike Pompeo.

« Cet accord est bénéfique aux intérêts nationaux », a déclaré devant le parlement le ministre de la Défense Nikos Panagiotopoulos.

L’armée américaine a également la priorité pour « un accès et une utilisation sans entrave » dans les 48 heures au port d’Alexandroupolis, d’une importance stratégique pour les navires de la flotte américaine et de l’Otan.

Les Etats- Unis ont dépensé 2,3 millions de dollars en 2019 pour extraire une barge de dragage qui avait fait naufrage et qui bloquait depuis 2010 le port d’Alexandroupolis.

Le ministre de la Défense a souligné que les forces américaines devraient investir plus de 12 millions d’euros (13 millions de dollars) dans la base de Larissa et environ six millions d’euros à Marathi, faisant partie de la base américaine de Souda en Crète.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ