Grèves – L’énorme coup de gueule d’une auditrice de Jean-Jacques Bourdin : « Ils font ch*** la terre entière ! »

Par Séraphin Parmentier
17 décembre 2019
Mis à jour: 17 décembre 2019

Excédée par le mouvement social, une auditrice a mené une violente charge contre les cheminots dont elle a dénoncé le comportement « égoïste », tout en soulignant que les salariés du privé, « les indépendants » ou les « agriculteurs » ne faisaient pas grève malgré des conditions de travail parfois délicates.

Invitée à s’exprimer dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin le 13 décembre, une auditrice originaire du Vaucluse et prénommée Nadia n’a pas hésité à laisser éclater sa colère à l’encontre des grévistes, et notamment des cheminots.

« À un moment, il me semble que la démocratie, c’est le bien-être de la majorité qui l’emporte sur la minorité. Je suis concernée par cette réforme puisque je suis née en 1979, donc ce serait bien que les médias interrogent ceux qui sont concernés – et pas les cheminots qui vont partir à la retraite à 53 ans. À un moment donné, ce sont les cheminots qui doivent se poser la question des carrières hachées », commence l’auditrice, manifestement très remontée.

« Ce sont les conducteurs, les roulants qui vont partir à 52 ou 53 ans », l’interrompt Jean-Jacques Bourdin.

« C’est bien Jean-Jacques que vous le disiez, car il y a 17 % de grévistes à la SNCF, et c’est 70 % de conducteurs. Et ce sont 70 % de 17 % qui font chier la terre entière » rétorque alors Nadia.

« C’est ma génération qui paye les pots cassés ! »

Et la trentenaire de se féliciter de l’ouverture à la concurrence des lignes de train nationales, auparavant exclusivement exploitées par la SNCF, à partir de l’an prochain.

« Je ne me languis que d’une seule chose : que la concurrence soit ouverte.Ils veulent partir à 53 ans ? Je refuse que mes impôts comblent leur trou et leur déficit sur leur système de retraite. Dans le privé, il y a la concurrence, vous voyez les gens en grève dans le privé ? Les indépendants, vous les voyez en grève ? Les agriculteurs, vous les voyez en grève ? Vous savez combien un agriculteur ou un viticulteur paye de cotisations sociales et patronales ? Pour une retraite à 600 euros, si tout va bien ! À un moment donné, il faut que les gens arrêtent d’être égoïstes ! » renchérit Nadia.

« […] Cela fait quarante ans que les retraites doivent être réformées et quarante ans que rien n’est fait ! Et aujourd’hui, c’est ma génération qui paye les pots cassés ! » ajoute-t-elle.

« Alors, ma génération emmerde toutes les autres et vous dit que cette réforme est moins mauvaise que les autres. Et si en 1995, personne n’avait fait chier, on n’en serait peut-être pas là », conclut l’auditrice.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ