Benjamin Griveaux « irresponsable » selon Marine Le Pen qui s’interroge sur « un coup monté »

Par Epoch Times avec AFP
14 février 2020 Mis à jour: 14 février 2020

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a estimé vendredi que Benjamin Griveaux s’était « incontestablement comporté de manière irresponsable » dans l’affaire des vidéos intimes qui ont provoqué sa chute, mais s’est aussi interrogée sur un possible « coup monté ».

« Monsieur Griveaux incontestablement s’est comporté de manière irresponsable », a affirmé à la presse la présidente du RN à Nîmes, quelques heures après le retrait du candidat LREM à la mairie de Paris.

« Ces histoires de révélations sexuelles ont toujours existé » et « quand on est un responsable politique, on le sait et en règle générale on adapte son comportement à ce type de danger », a-t-elle ajouté.

Mais « il faut peut-être voir si monsieur Griveaux n’a pas été en réalité victime aussi d’un coup monté », a poursuivi Mme Le Pen, avec « quelque chose qui a été construit et qui pourrait d’ailleurs demain être utilisé contre d’autres responsables politiques pour pouvoir déstabiliser le processus démocratique dans une élection ».

La dirigeante du RN a souhaité que la justice oeuvre « pour déterminer qui sont les coupables de ces agissements ».

« Le profil de celui qui s’est rendu coupable de cette publication mérite qu’on aille un peu plus loin, qu’on gratte un peu », a ajouté Mme Le Pen, en évoquant « ce Russe anti-Poutine, qui a obtenu l’asile politique en France (en 2017, NDLR) et qui se permet ce type d’agissements ».

C’est l’artiste contestataire russe Piotr Pavlenski a affirmé avoir mis en ligne la vidéo. Cette affaire « fait craindre une élection présidentielle dans un climat délétère », a ajouté Mme Le Pen.

Sur Twitter, plusieurs voix se font aussi entendre pour souligner l’indécence du candidat LREM, représentant de la vie publique et devant se comporter comme tel.

 

RECOMMANDÉ