L’Administration des services généraux à l’équipe de Biden : « Le transfert de pouvoir n’a pas été confirmé »

Par Jack Phillips
9 novembre 2020
Mis à jour: 10 novembre 2020

Alors que l’équipe de campagne de Joe Biden tente de pousser l’Administration des services généraux (GSA) à approuver le transfert de pouvoir de Trump à Biden, l’agence a déclaré qu’elle n’avait pas fait d’évaluation de la situation pour le moment.

« Le constat n’a pas encore été établi. La GSA et son administratrice continueront à se conformer à la loi et à remplir toutes ses exigences », a déclaré le porte-parole de la GSA à Epoch Times lundi matin.

L’agence a précisé qu’Emily Murphy, l’administratrice de la GSA, n’amorcera le transfert de pouvoir que lorsqu’un « gagnant clair sera identifié sur la base du processus établi dans la Constitution ».

« Le constat de l’administratrice est établi dans le but de rendre disponibles les services prévus par la [Loi sur la transition présidentielle] », a-t-il également expliqué.

Certains médias ont projeté que Biden, le candidat démocrate, était le vainqueur des élections présidentielles américaines, bien que l’équipe de Trump ait intenté des poursuites dans les États clés invoquant des irrégularités et la fraude électorale. Cependant, dans d’autres États, le décompte des votes est toujours en cours.

Epoch Times ne déclarera pas un vainqueur de l’élection présidentielle de 2020 tant que tous les résultats n’auront pas été certifiés et que les éventuelles contestations judiciaires n’auront pas été résolues. Les deux candidats ont revendiqué la victoire dans certains États, mais il semble de plus en plus probable que le résultat de ces élections sera déterminé devant les tribunaux.

Le bâtiment du siège de l’Administration des services généraux américaine (GSA) à Washington, le 21 novembre 2016 (SAUL LOEB/AFP/Getty Images)

L’équipe de campagne de Trump a également insisté sur la nécessité d’effectuer des recomptages et des sondages dans plusieurs États comme le Wisconsin et la Géorgie. L’équipe de campagne de Trump a aussi annoncé qu’elle fournirait plus de preuves et entamera d’autres poursuites judiciaires.

Selon Reuters, si la GSA approuvait le plan de transition, elle fournirait à la campagne de Biden des fonds fédéraux pour les voyages et les salaires.

Le sénateur démocrate Gerry Connolly, président de la sous-commission des opérations de la Chambre des représentants, a déclaré à Reuters qu’il fallait accélérer le processus de transition en raison de la pandémie.

« L’administratrice joue un rôle essentiel dans le transfert pacifique de pouvoir et veille à ce que les services vitaux du gouvernement ne soient pas perturbés. Cela est d’autant plus important dans le contexte d’une pandémie mortelle », a-t-il fait entendre.

Selon la loi de 1963, la GSA décide du moment où le gagnant des élections est confirmé. Elle ouvre ensuite les portes aux agences fédérales américaines et leur fournit le financement opérationnel. L’administration du président élu a par la suite environ deux mois pour entreprendre les démarches nécessaires avant le 20 janvier, jour de son investiture.

FOCUS SUR LA CHINE – Les révoltés du confinement défient le pouvoir

Soutenez les médias indépendants et impartiaux, car il est désormais si difficile d’obtenir la vérité. C’est maintenant plus important que jamais. Partagez cet article pour aider davantage de personnes à connaître les faits. Merci.

RECOMMANDÉ